Beaujolais : Appellation Juliénas (AOC - AOP)

Juliénas (AOC - AOP)

Juliénas  (AOC - AOP)
Région : Bourgogne

Sous région : Beaujolais

Catégorie : AOC - AOP

Decret d'origine : 11 mars 1938

Type d' appellation : Appellation communale

Vins produits couleur : Vins rouges -

Superficie : 580 ha en 2010

Production : 22 000 hl en 2010



Dénomination - Dénominations géographiques et indications complémentaires

Juliénas



Types de vins produits

Vins rouges -



Caractéristiques des vins

Titre alcoométrique :
VinsMinimum en % vol.Maximum en % vol.
Juliénas 10,5% 13%


Teneur en sucres résiduels des vins* (Voir lexique) :

 La teneur maximale en sucres fermentescibles (glucose + fructose) doit être de 3 grammes par litre.



Potentiel de garde : 3 à 5 ans

Température de service : 13 à 15 °C

Caractère des vins :

L’appellation d’origine contrôlée « Juliénas » est réservée aux vins tranquilles rouges.

Vins rouges à la robe violacée, bien charpentés, fruités avec au nez des notes florales, fruitées et épicés.

 - Palette des vins - Indication du lieu-dit sur l'étiquette - (Extraits du cahier des charges de l'appellation)
"- La diversité des sols, maigres et sableux sur le granite et le sommet des coteaux, plus argileux sur les schistes et les colluvions, induit une palette de vins mise en valeur par l’indication du lieudit de provenance des raisins.
- La chaleur et le fort ensoleillement, notamment sur les secteurs argileux, donnent aux vins un caractère sauvage et parfois tannique. Le caractère nerveux des vins est plus marqué sur les hauteurs,
tandis qu’ailleurs le caractère fruité est d’avantage marqué.
- Conformément aux usages, les producteurs ont à cœur d’isoler la vendange issue des meilleures parcelles, et de faire figurer les noms des lieux-dits les plus réputés sur les étiquettes."



Mets et vins :

Viandes rouges rôties, gibiers, coq au vin, volaille en saucefromages.



Aire de production

La récolte des raisins, la vinification, l’élaboration et l’élevage des vins sont assurés sur le territoire
des communes suivantes : Emeringes, Juliénas et Jullié dans le département du Rhône et sur le territoire de la commune de  Pruzilly dans le département de Saône-et-Loire.



Paysage viticole

La zone géographique de l'appellation d'origine contrôlée "Juliénas" s'étend au pied des monts du Beaujolais sur le territoire des communes de Juliénas, Jullié, Emeringes et Pruzilly en un vaste amphithéâtre ouvert sur le sud-est face à la vallée de la Mauvaise, un petit affluent de la Saône. L'altitude du vignoble est comprise entre  250 m et 470 m. Orientée à l’est, au sud et au sud-ouest , la vigne occupe un paysage vallonné et couvre au dessus du bourg de Juliénas la face sud et sud-ouest  du mont de Bessay (altitude 478 m).  

Juliénas - Le vignoble autour du village de Juliénas - © M.CRIVELLARO

Juliénas - Le vignoble autour du village de Juliénas.



Climat

Climat tempéré à tendance continentale.

Géologie - Pédologie

Sous-sol  

Le sous sol est constitué principalement de formations granitiques (granite rose appelé aussi granite de Fleurie), avec par endroits en haut de coteaux là où les pentes sont fortes des affleurements de schistes de couleur verdâtre d'origine volcaniques et sédimentaires riches en minéraux ferro-magnésiens. 

Sols

Trois types de sols:

-Sur l'ensemble de la zone géographique de l'appellation et principalement dans sa partie centrale les sols qui portent les vignobles sont composés d'arènes granitiques, sables siliceux grossiers issus de l'altération de la roche mère constituée de granite rose. Ces sols sont acides et maigres.

- En bas de pente, à l’est du village de Juliénas la vigne est installée sur des formations alluvionnaires du secondaire. Les sols sont plus argileux. 

- Vers Pruzilly, sur le haut des coteaux là où affleurent les schistes, des composants plus fins et argileux issus de l'altération de ces derniers se mêlent aux sables siliceux, les sols sont argillo-siliceux et peu épais.

 Juliénas - Sol de granite rose - © M.CRIVELLARO

 Juliénas - Sol de granite rose.



Cépages principaux pour :

Vins blancsVins rougesVins rosés Vins grisVins Doux NaturelsVins mousseux
- Gamay noir à jus blanc - - - -


Cépages accessoires pour :

Vins blancsVins rougesVins rosésVins grisVins Doux NaturelsVins mousseux
- Aligoté, - - - -
- Chardonnay, - - - -
- Melon. - - - -


Régles d’encépagement* (Voir lexique)

Les cépages accessoires sont autorisés uniquement en mélange de plants dans les vignes. Leur proportion totale est limitée à 15 % au sein de chaque parcelle.

Règles de proportion à l'exploitation : 

La conformité de l'encépagement est appréciée sur la totalité des parcelles de l'exploitation produisant le vin de l'appellation d'origine contrôlée.Chaque exploitation doit respecter des règles d'encépagement pour chaque type de vins produits. Par le terme encépagement, il faut comprendre la superficie de la totalité des parcelles de vignes de l’exploitation produisant le vin de l’appellation pour la couleur considérée.



Récolte du raisin

- Les vins proviennent de raisins récoltés à bonne maturité.



Maturité du raisin, richesse minimale en sucre des raisins* (Voir lexique)

Ne peuvent être considérés comme étant à bonne maturité les raisins présentant une richesse en sucre inférieure à : 180 grammes par litre de moût.

Titre alcoométrique volumique naturel minimum.

- Les vins présentent un titre alcoométrique volumique naturel minimum de 10,5 %



Rendement de base - Nombre d'hectolitres à l'hectare* (Voir lexique)

 56 hl/ha.



Vinification, assemblage, élaboration, élevage des vins

- Les vins sont vinifiés conformément aux usages locaux, loyaux et constants.
  Assemblage des cépages
- Les vins produits à partir de parcelles complantées de cépages accessoires, sont vinifiés par assemblage des raisins concernés.

Élevage

- Les vins font l’objet d’un élevage au moins jusqu’au 1er mars de l’année qui suit celle de la récolte.



Mise en marché à destination du consommateur,

- A l’issue de la période d’élevage, les vins sont mis en marché à destination du consommateur à partir du 15 mars de l’année qui suit celle de la récolte

Étiquetage

L’étiquetage des vins bénéficiant de l’appellation d’origine contrôlée peut préciser le nom d’une
 unité géographique plus petite, sous réserve :
 - qu’il s’agisse du nom d’un lieu-dit cadastré;
 - que celui-ci figure sur la déclaration de récolte.
 Le nom du lieu-dit cadastré est inscrit immédiatement après le nom de l’appellation d’origine
 contrôlée et imprimé en caractères dont les dimensions ne sont pas supérieures, aussi bien en hauteur
qu’en largeur, à celles des caractères composant le nom de l’appellation d’origine contrôlée.

- L’étiquetage des vins bénéficiant de l’appellation d’origine contrôlée peut préciser l’unité géographique plus grande « Vin du Beaujolais » ou « Grand Vin du Beaujolais » ou « Cru du Beaujolais ».
Les dimensions des caractères de l’unité géographique plus grande ne sont pas supérieures, aussi bien en hauteur qu’en largeur, aux deux tiers de celles des caractères composant le nom de l’appellation d’origine contrôlée.



Organismes

Union des Crus du Beaujolais (UCB)

210 boulevard Vermorel
BP 318
69661 Villefranche-sur-Saône Cedex

Tel : 04.74.02.22.20

Président(e) : Monsieur Gilles Paris
Contact : ucb@beaujolais.com



Les Appellations > Toutes les appellations