Buzet (A.O.C)

Buzet (A.O.C)
Région : Sud-Ouest

Sous région : Lot et Garonne

Catégorie : AOC - AOP

Decret d'origine : 19 avril 1973

Type d' appellation : Appellation sous-régionale

Vins produits couleur : Vins rouges - Vins blancs - Vins rosés -

Superficie : 2 116 ha

Production : 99 580 hl - Vins rouges : 72% - Vins rosés : 25 %.

Particularités : Une grande cave coopérative à Buzet-sur-Baïse regroupe 200 producteurs, soit 97 % de la production.



Dénomination - Dénominations géographiques et indications complémentaires

Buzet



Types de vins produits

Vins rouges -Vins blancs secs -Vins rosés secs,



Caractéristiques des vins

Titre alcoométrique volumique acquis* :
minimummaximum
Vins rouges : 10.5 % vol 13 % vol
Vins rosés : 10.5 % vol 13 % vol
Vins blancs 10 % vol 12.5 % vol


Teneur en sucres résiduels : Les vins présentent, après fermentation, une teneur en sucres fermentescibles (glucose et fructose) inférieure ou égale à 3 grammes par litre.

Potentiel de garde : Vins rouges: 5 à 10 ans - Vins blancs et rosés: 1 à 3 ans

Température de service : Vins rouges: 16 à 18°C - Vins blancs et rosés: 8 à 10°C

Caractère des vins :

Vins rouges :  couleur soutenue, fruits rouges,  souple, charnu, tannique, fruité, épicé.
Vins rosés :  gris à rosé, couleur cerise, secs, fins , fruités.
Vins blancs :  jaune pâle reflets verts. secs, fins , fruités , aromatiques

 
 

 
 



Mets et vins :

Vins rouges: viandes rouges, gigot d'agneau, confits d'oies
Vins rosés: charcuterie, grillades
Vins blancs: fruits de mer, coquillages, friture de poissons



Production par couleur

Rouge, Blanc, Rosé, Gris,
82 % 4.5% 13.5 %


Aire de production

La récolte des raisins, la vinification et l’élaboration des vins sont assurées sur le territoire des communes suivantes du département de Lot-et-Garonne : Ambrus, Anzex, Barbaste, Bruch, Buzet-sur-Baïse, Calignac, Caubeyres, Damazan, Espiens, Feugarolles, Lavardac, Leyritz-Moncassin, Moncaut,
Montagnac-sur-Auvignon, Montesquieu, Mongaillard, Nérac, Pompiey, Puch-d’Agenais, Razimet, Saint-Léon, Saint-Pierre-de-Buzet, Sainte-Colombe-en-Bruilhois, Sérignac-sur-Garonne, Vianne, Villefranchedu-Queyran et Xaintrailles.



Paysage viticole

Le vignoble est implanté en Gascogne sur le territoire de  27 communes du département du Lot-et-Garonne situées rive gauche de la Garonne.

L’aire géographique de l’appellation « Buzet » s’étend sur une quarantaine de kilomètres de long, d’est en ouest entre Agen et Casteljaloux et sur une quinzaine de kilomètres de large entre la vallée de la Garonne au nord et le massif forestier des Landes de Gascogne à l’ouest.

La Baîse, affluent de la Garonne  traverse le vignoble de Buzet-sur-Baïse à Nérac  et le sépare en deux zones. Le vignoble se répartit sur les coteaux molassiques de part et d'autre de la Baîse et sur les terrasses alluviales de la Garonne.

Lavardac - Le vignoble de Buzet s'étale sur les coteaux molassiques de part et d'autre de la Baïse - © Marion CRIVELLARO

Lavardac - Le vignoble de Buzet s'étale sur les coteaux molassiques de part et d'autre de la Baïse.



Climat

Climat océanique atténué, influences méditerranéennes. La présence de nombreux cours d'eaux entraine la formation de brouillards matinaux.

Géologie - Pédologie

Les matériaux qui composent le sous-sol de la zone d’appellation sont en rive droite des formations tertiaires fluviolacustres d'âge fin de l'Eocène et début du Miocène: mollasses et calcaires lacustres et en rive gauche des formations alluviales quaternaires.

Au Tertiaire, le Bassin d’Aquitaine est un grand golfe marin aux contours qui évoluent avec le temps selon les transgressions et régressions marines, tantôt occupé par la mer, tantôt par de grandes zones littorales continentales, lacustres,  marécageuses ou deltaïques.

Les massifs montagneux Pyrénées ,  Massif central et Montagne Noire qui entourent le Bassin d’aquitaine sont soumis à l’érosion, les matériaux  arrachés aux  reliefs vont être  répandus par les fleuves sur tout le Bassin d’Aquitaine pour former les molasses* d’Aquitaine et dans les lacs des calcaires lacustres*. (voir Géologie du Bassin d'Aquitaine)

Molasses* : Les cours d’eau qui descendent des Pyrénées et du Massif central charrient en bordure de la mer qui se retire, dans les deltas, les lagunes et les lacs de grande quantité de limons ,d'argiles, de sables et de graviers qui vont former des molasses ou des calcaires plus ou moins durs.(voir également:  Les Molasses dans le Bassin d'Aquitaine)

Calcaires lacustres* :  formations sédimentaires qui se sont déposées à l’origine dans un lac. Elles ont pour origine la précipitations chimiques des éléments calcaires contenus dans les eaux qui ont traversée : les calcaires jurassiques des Grandes Causses et des Causses du Quercy, les calcaires crétacés du Périgord, et les calcaires pyrénéens. De nombreux mollusques sont présents dans ces formations qui peuvent atteindre 50 m d'épaisseur.

Formations géologiques présentes dans le sous-sol de l'appellation:

Entre la fin de l’Éocène et la fin de l'Oligocène, début du Miocène (- 37 Ma à - 20 Ma), se sont déposées les formations géologiques suivantes, que l'on trouve chronologiquement de bas en haut de la façon suivante:

  • Molasses de l’Agenais , Oligocène, étage Stampien( - 28 Ma). La mer stampienne se retire progressivement à la fin de l’Oligocène laissant la place à de grandes zones littorales continentales et  lacustres. Des formations fluviolacustres, appelées molasses de « l’agenais » à dominante gréseuse vont se  déposer.
    Les molasses de l’Agenais à dominante gréseuse, sont composées d'une alternance de couches argileuses ou argilo-sableuses et de lits de graviers.
  • Calcaire lacustre blanc de l'Agenais.Aquitanien ( - 23.5 Ma).
  • Marnes moyennes d'origine continentale, intercalées de minces couches à huitres.
  • Calcaires gris de l'Agenais composé de marnes tendres sableuses.
  • Molasse de l'Armagnac.

 Au Quaternaire, l'érosion reprend dans les grands massifs, les fleuves creusent et déposent dans la vallée de la Garonne, des alluvions quaternaires, constituées de graves, sables et limons qui se répartissent de façon diversifiée et forment différents niveaux de terrasses. (voir Géologie du Bassin d'Aquitaine)

Les sols

Sur ces différentes formations se sont développés plusieurs types de sols :

  • Sur les calcaires gris : les sols sont bruns calciques peu épais.
  • Sur les molasses aquitaniennes les sols sont plus profonds et portent le nom local de «terrefort» avec une teneur en argile variable.
  • Sur les terrasses moyennes les sols podzolisés sont de type boulbènes, argilo-graveleux avec par endroits des sols de teinte rouge baptisés «rougets», riche en argile et oxyde de fer.
  • Sur les terrasses supérieures, les sols sont constitués de dépôts argilo-graveleux  en mélange avec une fraction fine limoneuse d’origine éolienne.

 

Buzet-sur-Baïse - Sol brun lessivé de type "boulbène" de la terrasse moyenne de la Garonne - © M.CRIVELLARO

Buzet-sur-Baïse - Sol brun lessivé de type "boulbène" de la terrasse moyenne de la Garonne.



Cépages principaux pour :

Vins blancsVins rougesVins rosés Vins grisVins Doux NaturelsVins mousseux
Sémillon, Merlot, Merlot,
Sauvignon, Cabernet franc, Cabernet franc,
Sauvignon gris, . Cabernet sauvignon, Cabernet sauvignon,
Muscadelle Cot, Cot,


Cépages accessoires pour :

Vins blancsVins rougesVins rosésVins grisVins Doux NaturelsVins mousseux
Colombard, Abouriou, Abouriou,
rosGros manseng , Petit verdot. Petit verdot.
P etit manseng.


Rendement de base

55 hl/ha.

Régles d’encépagement*

La proportion de l’ensemble des cépages accessoires est inférieure ou égale à 10 % de l’encépagement.

Chaque exploitation doit respecter des règles d'encépagement pour chaque couleur de vins produits.
Par le terme encépagement, il faut comprendre la superficie de la totalité des parcelles de vignes de l’exploitation produisant le vin de l’appellation pour la couleur considérée.
La proportion de l’encépagement est appréciée, pour la couleur considérée, sur la totalité des parcelles de l’exploitation produisant le vin de l’appellation d’origine contrôlée.



Vinification, assemblage, élaboration, élevage des vins

  • Les vins proviennent de raisins récoltés à bonne maturité.
  • Maturité du raisin
    Ne peuvent être considérés comme étant à bonne maturité les raisins présentant une richesse en sucres inférieure à :
    • 161 grammes par litre de moût pour les cépages à vins blancs secs.
    • 170 grammes par litre de moût pour les cépages à vins blancs moelleux.
    • 180 grammes par litre de moût pour les cépages à vins rouges et rosés.
  • Les vins sont vinifiés conformément aux usages locaux, loyaux et constants.
  • Assemblage des cépages
    La proportion des cépages principaux ne peut être inférieure à 90 % dans l’assemblage de chaque lot, au stade du conditionnement.
  • Les vins sont mis en marché à destination du consommateur selon les dispositions de l’article D. 645-17 du code rural et de la pêche maritime.
 


Organismes

Syndicat de défense des vins de l’appellation d’origine contrôlée Buzet
BP 22
47160 BUZET-SUR-BAÏSE
Tel : 05.53.84.03.30
Fax : 05.53.65.84.69
Président(e) : Monsieur Benoît Cugniere
Contact : syndicat.buzet@gmail.com