Le Blayais et le Bourgeais : Le vignoble

Carte des appellations  viticoles du Blayais et du Bourgeais - © M.CRIVELLARO

 

Situation des vignobles du Blayais et du  Bourgeais

  •  Le vignoble du Blayais est situé dans la partie nord du département de la Gironde sur la rive droite de l’estuaire de la Gironde, il fait face au vignoble du Médoc situé en rive gauche. L'aire géographique concerne 41 communes réparties sur trois cantons:  canton de Blaye, canton de Saint-Ciers-sur-Gironde et canton de Saint-Savin.
    Dans sa partie sud-ouest, le vignoble côtoie le vignoble des Côtes de Bourg et gravite autour la citadelle de Blaye dans un paysage de collines et de plateaux qui longent et surplombent l'estuaire.
    Au nord et à l'est; il s'étend dans l"arrière pays jusqu'aux limites du département de la Gironde sur un relief  ondulé, aux pentes douces et sablonneuses.
  • Le vignoble du Bourgeais  s'étale sur environ 15 km le long de la rive droite de la Gironde et de la rive droite de la Dordogne dans un paysage de collines sur des coteaux parallèles au cours du fleuve, il fait face au vignoble du Médoc situé en rive gauche de l'estuaire. L'aire géographique concerne quinze communes viticoles autour de la commune de Bourg sur Gironde (Bourg sur la carte). Au nord et à l'est, le vignoble côtoie de vignoble de Blaye. La rivière: « Le Brouillon » le  sépare au nord-ouest du vignoble du Blayais.
Bourgeais - Route de la corniche - Panneau d'orientation  belvédère devant château Eyquem -  © M.CRIVELLARO

Bourgeais - Route de la corniche - Panneau d'orientation  belvédère devant château Eyquem.

 

Le climat du Blayais et du Bourgeais

Le climat du Blayais - Bourgeais est de type océanique marqué par des hivers doux et des températures estivales plutôt chaudes. 

  • Dans le Blayais, la proximité de l'estuaire de la Gironde, avec son  énorme masse d'eau, adoucit  la température et crée un microclimat plus doux encore dans les zones  viticoles située  le long de l'estuaire.
  • Dans le Bourgeais, le vignoble est planté sur des coteaux aux expositions variées. On est en présence de nombreux microclimats.

Géologie - Pédologie du Blayais

Dans la région du Blayais:  "Les fluctuations du niveau marin ont fait pénétrer l'Atlantique plusieurs fois à l'intérieur des terres pour bâtir, couche par couche, les soubassements du vignoble: calcaire de Blaye, calcaire de Saint-Estèphe, ..." [ Charles Frankel, "Terre de Vignes",  éditions du Seuil]

Les différentes couches géologiques présentent  dans le soubassement du vignoble du Blayais, datent du Cénozoique.   Dans une coupe du sous-sol, lorsque la série est complète, on observe  de bas en haut, de la plus ancienne à la plus récente les strates suivantes:

Calcaire de Blaye- calcaire coquiller, gréseux, age Éocène moyen, étage Lutécien,( - 48, - 49 Ma). La sédimentation s'est faite dans une mer aux eaux moyennement profondes. 
Argiles à huitres, marnes à Ostrea cucularis - Éocène moyen, (- 41 à - 37 Ma). La mer se retire lentement vers l'ouest, le niveau baisse, la sédimentation se fait dans des lagunes d'eaux saumâtres.
 Calcaire lacustre de Plassac - Eocène supérieur (- 37 Ma).  La mer s'est retirée, un grand lac d'eau douce s'est formé. La sédimentation devient lacustre.
Argiles à huitres, marnes à Ostrea bersonensis inf - Eocène supérieur (- 37 à - 34 Ma) - Priabonien inf - La mer revient, la sédimentation se fait dans des lagunes d'eaux saumâtres.
Calcaire de Saint-Estéphe - calcaire marno-calcaire marin bioclastique, age Éocène supérieur (- 37 à - 34 Ma), Priabonien inf - La mer s'approfondit, la sédimentation devient calcaire et transgresse les les argiles à huitres. Il forme actuellement le haut des collines.
- Argiles à huitres, marnes à Ostrea bersonensis sup - age Éocène supérieur (- 37 à - 33 Ma), Priabonien moyen; La mer regresse, la sédimentation se fait dans des lagunes d'eaux saumâtres.
- Molasses du Fronsadais inférieur - Formations sédimentaires détritiques , sables et grès argileux, provenant de l'érosion Massif central - Épandages fluviaux et dépôts lacustres, faciès marno-sableux, sables et grès argileux - Fin Eocène, début Oligocene
- Calcaire à astéries - Calcaire dur, Début Oligocène (- 34 Ma) - La mer s’avance sur le Bordelais et jusqu’à Monbazillac, Bergerac et Marmande. Il affleure dans le secteur le long de la Gironde en formant des falaises.

 

Le sous-sol - Chronologie des formations géologiques du soubassement des vignobles du  Blayais

A la fin de l'ère Mésozoique période géologique correspondant à l'étage Maestrichien comprise entre -75 et - 65 millions d’années, l'Atlantique recouvre toute la région aquitaine. Une boue carbonatée se déposera sur ce fond marin et se transformera par sédimentation en calcaires appelés « Calcaires maestrichiens ». Ces calcaires affleurent dans le nord de l’aire d’appellation.
A la fin de cette période, la mer se retire, la sédimentation deviendra progressivement continentale avec des dépôts d'argiles puis de sables.

A l'ère suivante, ère Cénozoique (- 65 Ma , - 1.8 Ma), les influences marines et continentales vont structurer la géomorphologie du Blayais en deux zones: le pays des collines calcaires et le pays des sables et des graviers:
 

Le pays des collines calcaires et argilo-calcaires

Située dans la partie sud-ouest du Blayais, sous une ligne qui va de la commune d’Anglade à la commune de Saint-Vivien-de-Blaye, cette zone géographique aux sols calcaires, marneux  et argilo-calcaires a connu l’alternance des transgressions et des régressions marines de l'Atlantique d’époque Éocène (-56 Ma à - 34 Ma).
En fonction des périodes successives de transgression et de régression marines, des horizons calcaires, marneux et argileux se sont mis en place soit en milieu lacustre (lacs) ou palustre (marais),... Les transgressions marines vont déposer des sables, des argiles, des boues, (les boues carbonatées deviendront des calcaires). Lors des régressions marines, l'ordre des dépôts sédimentaires marins sera inverse (boue, argile, sables,). Ces formations géologiques ont pour noms: "calcaire de Blaye", "calcaire lacustre de Plassac"  et "argiles à huitres".

Chronologie des dépôts dans le pays des collines calcaires et argilo-calcaires:

A l’Éocène moyen (- 48, - 49 Ma), une  transgression  marine de l’océan Atlantique va immerger les terres de Blaye et déposer dans le sud-ouest du Blayais plusieurs couches de sédiments marins qui donneront des calcaires coquillers appelés: "calcaire de Blaye". Ces couches sont intercalées de petits dépôts argileux et sableux qui marquent les diminutions du niveau marin et le retrait de l'Atlantique vers l'ouest.

A la fin de l’Éocène moyen (- 37 Ma), la mer se retire progressivement, des couches d'argiles à huitres appelées "Marnes à ostrea cucularis" se déposent. De vastes étendues d’eaux douces et des marais se forment.

A l’Éocène supérieur (- 37 Ma), dans les zones d’eaux douces se déposent le « Calcaire lacustre de Plassac »  et dans les marais environnants, des argiles carbonatées. Vers la fin de l’Éocène supérieur, la mer revient  timidement et dépose des "marnes à Ostréa bersonensis".

A l’Oligocène (-34 millions d’années) un nouveau cycle de transgression-régression commence. Des dépôts continentaux détritiques (sables et grès argileux, provenant de l'érosion Massif central) donnent naissance aux « Molasses du Fronsadais"* suivis lors du retour de la mer par des dépôts marins carbonatés appelés « Calcaire à Astéries », plus présents dans le Bourgeais.

Molasses : Formations sédimentaires détritiques épaisses composées pour partie de couches turbiditiques (galets, graviers, sables, argiles) ou de grès et de conglomérats.

Le pays des sables et de graviers

Situé au nord et à l'est du Blayais , le pays des sables et des graviers aux sols siliceux ne connaîtra pratiquement que des influences continentales.

Chronologie des dépôts dans le pays des sables et de graviers

Dans cette zone, le climat tropical humide altère les surfaces calcaires datant du Mésozoïque  et dépose jusqu’au Lutécien (- 49 Ma) des sables, des graviers et des argiles rouges sidérolitiques, riches en oxyde de fer. Ces formations sableuses généralement appelées  "sables inférieurs" ont une épaisseur comprise entre 25 et 75m et sont principalement représentés au nord de l'Estuaire jusqu'à Libourne.

A partir du Lutécien, les rivières qui descendent du Massif central charrient des sables, des graviers : les « sables du Périgord » qui vont s’étaler jusqu’à la fin du Cénozoïque. Les « Sables du Périgord », puissant ensemble de cailloux, de graviers, de sables et d’argiles en provenance du Massif Central se sont déposés dans la partie nord-est de l’aire et y constituent la formation principale.

 

Les sols du Blayais

Selon la zone géographique de l'appellation,  les sols peuvent être: argilo-calcaires, argilo-graveleux, silico-argileux.

  • Dans le sud-ouest sous une ligne qui va d’Anglade à Saint-Vivien-de-Blayeur, dans le pays des collines sur le socle calcaire, les sols sont bruns, peu argileux et peu épais, souvent de type rendzine.
  • Dans l’intérieur du plateau, les sols bruns deviennent plus argileux et à tendance sableuse dans les pentes.
  • Au nord et  à l'est de l’aire géographique, pays des sables et des graviers, les sols localement sablo-graveleux sont majoritairement sableux gris à noirs, acides. 
 
Vignoble du Blayais - Cars - Sol argilo-calcaire -  © M.CRIVELLARO

Vignoble du Blayais  - Cars - Sol argilo-calcaire.

Vignoble du Blayais - Cézac - Sol argilo-sablonneux -  © M.CRIVELLARO

Vignoble du Blayais - Cézac -  Sol argilo-sablonneux.

 

Voir également Géologie du Bassin d'Aquitaine

Plus d'information : Grand-Atlas-des-vignobles

Géologie - Pédologie du Bourgeais

Le sous-sol de la région du Bourgeais s'est constitué à l'ère Cénozoïque, aux  périodes Éocène (- 56 Ma à -34 Ma ), Oligocène (-34 Ma à - 23 Ma) avec la formation de deux types de roches sédimentaires marines et continentales détritiques transgressives et au Pliocène (5 à 1.8 Ma) avec des dépôts d'argiles à graviers. Les éléments principaux qui constituent le soubassement date principalement de la période Oligocène et Pliocène.

A l’Oligocène (-34 millions d’années) un nouveau cycle de transgression-régression commence. Des dépôts continentaux détritiques: sables et grès argileux, provenant de l'érosion Massif central charriés par les rivières se mêlent aux faciès marno-sableux en place et donnent naissance aux « Molasses du Fronsadais"* suivis lors du grand retour de la mer sur toute la région du Bourgeais par des dépôts marins carbonatés appelés « Calcaire à Astéries ».

  •  les "Molasse du Fronsadais" .
    A  l’Oligocène, les rivières qui descendent du Massif central charrient des limons, des sables et des graviers qui s’accumulent en aval, en bordure de mer dans des zones de lagunes. Ces dépôts vont constituer des alternances de molasse (formations sédimentaires détritiques ) et des bancs calcaires plus ou moins durs.
     Ces roches sédimentaires détritiques portent dans la région le nom de "Molasse du Fronsadais".
  •  le  "Calcaires à Astéries" . 
    A  l’Oligocène, une transgression  marine de l’océan Atlantique va immerger les Landes et la Gironde et déposer des couches de sédiments sur tout le vignoble bordelais. Ces roches sédimentaires sont appelées "Calcaires à Astéries" du fait de la présence de nombreux squelettes d'animaux  marins en forme d'étoiles de mer. Il affleure dans le secteur le long de la Gironde en formant des falaises. (Bourg-sur-Gironde)
    Le "Calcaire à Astéries" est un calcaire très dur utilisé comme pierre de construction dans la région de Bordeaux et la ville de Bordeaux.

Au Pliocène (5 à 1.8 Ma), le socle sédimentaire Oligocène  va être recouvert par endroits d'argiles à graviers  provenant d'épandages d’argile et de graviers charriés depuis le Massif central par l’ancienne vallée de l’Isle,
La couverture géologique dépendante de l'érosion et des niveaux marins de l'époque n'est pas homogène sur l'aire d'appellation, le "calcaire à Astéries" souvent recouvert de limons quaternaires affleure dans la partie ouest, la "Molasse du Fronsadais"  dans les vallons et les argiles à graviers du Pliocène alimentent l'arrière pays et  la partie centrale.
Enfin, à l'est, proche du vignoble du Blayais, on retrouve les sables inférieurs et du Périgord d'age Éocène.

Les sols du Bourgeais sont selon le soubassement: argilo-calcaires sur le calcaire à Astéries et  la molasse ou argilo-graveleux ou sabloneux sur les argiles à graviers.

 
Vignoble du Bourgeais - Villeneuve - Sol argilo-sableux -  © M.CRIVELLARO

Vignoble du Bourgeais - Villeneuve - Sol argilo-sableux.

Vignoble du Bourgeais - Lansac - Sol argilo-calcaire -  © M.CRIVELLARO

Vignoble du Bourgeais - Lansac - Sol argilo-calcaire.

Vignoble du Bourgeais - Château de Thau -  Calcaire à Astéries -  © M.CRIVELLARO

Vignoble du Bourgeais - Château de Thau -  Calcaire à Astéries.

Vignoble du Bourgeais - Roque de Thau - Calcaire lacustre de Plassac -  © M.CRIVELLARO

Vignoble du Bourgeais - Roque de Thau - Calcaire lacustre de Plassac.

Vignoble du Bourgeais - Marmisson - Molasse du Fronsadais -  © M.CRIVELLARO

Vignoble du Bourgeais - Marmisson - Molasse du Fronsadais.

 

Voir également Géologie du Bassin d'Aquitaine

Plus d'information : Grand-Atlas-des-vignobles

Paysages viticoles du Blayais

Deux grands types de paysages.
- Un paysage de coteaux, de plateaux calcaires et argilo-calcaires dans la partie sud-ouest où le vignoble domine l’estuaire en bordure de Gironde autour de la citadelle de Blaye et s'étend vers l'intérieur de terres sur un plateau plus argileux autour de hameaux et villages  où quelques boisements de taille réduite subsistent principalement dans les vallons.

- Un arrière pays  aux pentes douces et sablonneuses au nord et à l'est de la zone géographique où le vignoble associé à  l’élevage apparaît plus sous forme de clairières dans un environnement de landes ou boisé de pins maritimes.

Vues du vignoble partie sud-ouest du Blayais

Cars - Vignoble du Blayais, vu des hauteurs du village de Cars, il s'étend jusqu'à la Garonne au loin - © M.CRIVELLARO

Cars - Vignoble du Blayais, vu des hauteurs du village de Cars, il s'étend jusqu'à la Gironde au loin.

Saint-Paul - Vignoble du Blayais à proximité du village de Saint-Paul - © M.CRIVELLARO

Saint-Paul - Vignoble du Blayais à proximité du village de Saint-Paul.

Vue générale du vignoble du Blayais entre les villages de Saint-Paul et Cars - © M.CRIVELLARO

Vue générale du vignoble du Blayais entre les villages de Saint-Paul et Cars.

Cars - Vignoble du Blayais et église de Cars - © M.CRIVELLARO

Cars - Vignoble du Blayais et église de Cars.

Cars - Vignobles du Château Pardaillan - © M.CRIVELLARO

Cars - Vignoble du Blayais - Château Pardaillan.

Vignoble du Blayais avec la Gironde au loin à proximité de Blaye - © M.CRIVELLARO

Vignoble du Blayais avec la Gironde au loin à proximité de Blaye.

 

Vues du vignoble partie Nord et Est du Blayais

Vignoble du Blayais entre les villages de Cézac et Civrac-de-Blaye - © M.CRIVELLARO

Vignoble du Blayais entre les villages de Cézac et Civrac-de-Blaye

Cézac - Vignoble du Blayais en bordure de forêt à Cézac - © M.CRIVELLARO

Cézac - Vignoble du Blayais en bordure de forêt à Cézac.

Vignobles de Blaye à proximité de Saint-Ciers-sur-Gironde - © M.CRIVELLARO

Saint-Gènes-de-Blaye - Vignoble du Blayais.

Paysages viticoles du Bourgeais

Deux types de paysages:

  • Une corniche calcaire entre Bourg-sur-Gironde et Roque-de-Thau, où les vignes  longent et dominent le cours de la Dordogne, puis de la Gironde. Au nord et au sud de la zone géographique, la corniche fait  place à une zone de pied de coteau en bordure du fleuve.
  • Un plateau central au delà de la D 669, où le vignoble s'étale autour de petits bourgs viticoles et quelques hameaux disséminés sur l'aire d'appellation dans  un paysage de coteaux et de vallons boisés drainés par plusieurs cours d’eau affluents de la Dordogne et de la Gironde. 

Vues du vignoble du Bourgeais sur la corniche entre Bourg-sur-Gironde et Roque-de-Thau

Vignoble du Bourgeais - Route de la corniche - Le vignoble de château Eyquem surplombe la Gironde -  © M.CRIVELLARO

Vignoble du Bourgeais - Route de la corniche - Le vignoble de château Eyquem surplombe la Gironde.

Vignoble du Bourgeais - Route de la corniche - Vue sur le Bec d'Ambès et au loin le Médoc -  © M.CRIVELLARO

Vignoble du Bourgeais - Route de la corniche - Vue sur le Bec d'Ambès et au loin le Médoc.

Vignoble du Bourgeais - Route de la corniche - Vignes de château Eyquem -  © M.CRIVELLARO

Vignoble du Bourgeais - Route de la corniche - Vignes de château Eyquem.

Vignoble du Bourgeais - Bayon-sur-Gironde - Eglise romane -  © M.CRIVELLARO

Vignoble du Bourgeais - Bayon-sur-Gironde.

Vues du vignoble du Bourgeais au nord en pied de coteau en bordure du fleuve

Vignoble du Bourgeais - Villeneuve - Vignes du Château de Barbe -  © M.CRIVELLARO

Vignoble du Bourgeais - Villeneuve - Vignes du Château de Barbe.

Vignoble du Bourgeais - Villeneuve - Château de Barbe -  © M.CRIVELLARO

Vignoble du Bourgeais - Villeneuve - Château de Barbe.

Vignoble du Bourgeais - Villeneuve - Vignoble des Côtes de Bourg en bordure de Gironde -  © M.CRIVELLARO

Vignoble du Bourgeais - Villeneuve - Vignoble des Côtes de Bourg en bordure de Gironde.

Vignoble des Côtes de Bourg en bordure de forêt - © M.CRIVELLARO

Vignoble du Bourgeais - Villeneuve - Vignoble des Côtes de Bourg en bordure de forêt.

Vues du vignoble du Bourgeais sur le plateau central au delà de la D 669

Vignoble des Côtes de Bourg à proximité du village de Samonac -  © M.CRIVELLARO

Vignoble des Côtes de Bourg à proximité du village de Samonac.

Tauriac - Vignoble des Côtes de Bourg à l'entrée du village de Tauriac - © M.CRIVELLARO

Tauriac - Vignoble des Côtes de Bourg à l'entrée du village de Tauriac.

Vignoble des Côtes de Bourg à la sortie du village de Lansac - © M.CRIVELLARO

Vignoble des Côtes de Bourg à la sortie du village de Lansac.

Vignoble des Côtes de Bourg à Thau - © M.CRIVELLARO

Vignoble des Côtes de Bourg à Thau.

Vignoble du Bourgeais - Château de Thau - Soubassement de calcaire à astéries -  © M.CRIVELLARO

Vignoble du Bourgeais - Château de Thau - Soubassement de calcaire à astéries.

 

Production  A.O.C du Blayais et du Bourgeais

Blayais : 340 000 hl/an

  • Vins rouges sur les sols argilo-calcaires. (97%) de la production 290 000 hl
  • Vins blancs secs sur les sols siliceux.10 000 hl

 Bourgeais : 230 000 hl/an (190 000 hl en 2010)

  • Vins rouges:  (99%) de la production. 228 000 hl
  • Un peu de vins blancs. Environ 1400 hl
 

Encépagement du Blayais et du Bourgeais

Blayais: 5900 ha

  • Cépages: Merlot (75%), cabernet-sauvignon (20%) pour les vins rouges.
  • Cépages: Sauvignon (42%), Ugni blanc (34%) pour les vins blancs.

Bourgeais: 3900 ha

  • Cépages: Merlot (68 %), cabernet-sauvignon (20%) et Malbec pour les vins rouges.
  • Cépages: Sauvignon (44 %), sémillon pour les vins blancs.
 

Types de vins du Blayais et du Bourgeais

Deux types de vins sont  produits dans la région Blayais-Bourgeais,  des vins rouges et des vins blancs avec les cépages traditionnels du bordelais

Région du Blayais .

Trois appellations :

  • AOC Côtes de Bordeaux complétée par le nom de la zone géographique Blaye pour les vins blancs secs et et les vins rouges.
  • AOC Côtes de Blaye. Spécifique aux vins blancs secs:
  • AOC Blaye. Spécifique aux vins rouges

L'appellation Premières Côtes de Blaye est abrogée.

Région du Bourgeais.

Une appellation commune pour les vins rouges  et les vins blancs secs : 

AOC Côtes de Bourg  ou AOC Bourg ou AOC Bourgeais.
Les Côtes de Bourg sont des vins d'assemblage avec une forte proportion de cépage merlot pour les vins rouges et de cépage sauvignon pour les vins blancs. Les vins rouges varient avec les sols, ils sont plus ou moins charpentés.

 

Dans la région du Blayais - Bourgeais, comme dans tout le Bordelais, les vins sont élaborés dans des domaines viticoles appelés "Château".  Les vins portent le nom du château.

Les vins  de la région Blayais-Bourgeais peuvent  également être déclassés en appellations régionales  Bordeaux.

 

Les types de bouteilles du Blayais et du Bourgeais

Les bouteilles sont du type bordelais.

Bouteilles de vins de Bordeaux - A.O.C Côtes de Bourg , A.O.C Blaye Côtes de Bordeaux - Châteaux Guiraud et Le Roc.

                                                       A.O.C Côtes de Bourg -  A.O.C Blaye Côtes de Bordeaux -

                                                         Château Guiraud     -       Château Le Roc.