Côte De Beaune : Appellation Corton-Charlemagne (A.O.C)

Corton-Charlemagne (A.O.C)

Région : Bourgogne

Sous région : Côte de Beaune

Catégorie : AOC - AOP

Decret d'origine : 31 juillet 1937

Type d' appellation : Appellation Grand Cru

Vins produits couleur : Vins blancs -

Superficie : 52 ha

Production : 2 200hl/an

Particularités : - L'aire d'appellation Grand Cru , peut produire indifférement du Corton rouge, du Corton blanc ou du Corton-Charlemagne, même si certains terroirs sont réservés plus particulièrement à un vin.

- L'aire d'appellation Corton-Charlemagne englobe celle de l’appellation Charlemagne qui, actuellement, n’est plus revendiquée











Dénomination - Dénominations géographiques et indications complémentaires

  • Corton-Charlemagne
  • Corton-Charlemagne grand cru   

 
 



Mention ancien

- Grand Cru
Le nom de l’appellation d’origine contrôlée peut être suivi de la mention « grand cru ».

Types de vins produits

Vins blancs secs -



Caractéristiques des vins

Titre alcoométrique volumique naturel minimum* et volumique total* :
minimummaximum
12 %/vol - 14,5 %/vol -


Teneur en sucres résiduels : La teneur maximale en sucres fermentescibles (glucose + fructose) doit être inférieure à 3 grammes par litre pour les vins blancs.

Potentiel de garde : Vins blancs :5 à 18 ans

Température de service : Vins blancs : 12 à 14 °C

Caractère des vins :

La diversité géologique, la variété ds sols et des expositions diversifient les terroirs. Le terroir donne des vins avec une grande palette de nuances. 

Vins blancs : robe or brillantes, notes amandes grillées, sec puissant, long en bouche.



Mets et vins :

Vins blancs : foie gras, crustacés, poissons.



Aire de production

La récolte des raisins, la vinification, l’élaboration et l’élevage des vins sont assurés sur le territoire des communes suivantes du département de la Côte-d’Or : Aloxe-Corton, Ladoix-Serrigny et Pernand- Vergelesses.



Paysage viticole

Le vignoble de Corton-Charlemagne est situé à sept kilomètres au nord de Beaune sur les versants de la Montagne de Corton. La Montagne de Corton marque le début de la Côte de Beaune et s'inscrit dans le paysage comme un imposant relief  allongé de direction nord-est/sud-ouest. C'est une colline qui borde le versant ouest de la vallée de la Saône. Elle a été séparé des autres collines qui forment le relief mamelonné de la Côte de Beaune par des affluents aujourd'hui disparus du Rhoin et de la Saône. Elle est couverte de vignes du pied au sommet. Son sommet boisé culmine à 385 m d'altitude sur une corniche de calcaire dur de l'Oxfordien supérieur et domine les villages d'Aloxe-Corton, de Ladoix-Serrigny et de  Pernand- Vergelesses. L'aire d' appellation  Corton-Charlemagne s'étend sur  ces  trois communes.

Le vignoble de Corton-Charlemagne est implanté sur les versants de la Montagne de Corton à une altitude comprise entre 240 mètres et 350 mètres sur des séries de substrats d'age jurassique différents :

  • En bas du versant, de 235 à 260 m  le substrat est constitué de  calcaires durs du Bathonien supérieur (calcaires oolithiques durs  de la dalle nacrée ) surmontés par une  série géologique d'oolithe ferrugineuse.  Une couche de colluvions recouvre l'ensemble. Les sols sont peu profonds, bruns calcaire, rouges, riches en argile, et caillouteux.
  • A mi-pente, à partir de 250 m à 350 m, principaux  terroirs des Grands Crus, le substrat est constitué de calcaires marneux, tendres de l’Oxfordien moyen. Ces marnes sont riches en silice et  présentent de nombreux débris de calcaires à silex appelés chailles ou chaillots. Les sols sont limoneux.
    Le Corton-Charlemagne blancs  repose en général en haut de pente sur des calcaires marneux, au dessus des vignobles Corton rouge qui sont implantés sur des calcaires moins marneux.
  • Le sommet boisé est recouvert de calcaires durs de l’Oxfordien supérieur.


Climat

Océanique frais, perturbé par des influences continentales ou méridionales.

Géologie - Pédologie

Sous-sol

Dans la Côte de Beaune de Ladoix-Serrigny jusqu’à Cheilly-Les-Maranges, le vignoble est implanté sur des sols du Jurassique supérieur et moyen organisés autour du synclinal de Volnay. La Côte-de-Beaune commence à Ladoix-Serrigny avec la Montagne de Corton, où apparaît le Jurassique supérieur. Au sud de Volnay, la tendance s'inverse, les couches géologiques commencent à se relever et  le Jurassique moyen réapparait progressivement. La direction générale de la Côte est nord-est/sud-ouest.

Selon notre situation dans le vignoble, on trouve alternativement de haut en bas du versant organisées autour de cette ondulation anticlinale-synclinale les couches géologiques suivantes mises à l'affleurement par l'érosion :

  • Les calcaires durs de l’Oxfordien* supérieur (couverts de forêts, ils forment le sommet de la Côte).
  • Les calcaires marneux, tendres de l’Oxfordien* moyen.
  • L’oolithe ferrugineuse du Callovien* Oxfordien*
  • Les calcaires oolithiques de la dalle nacrée dure du Bathonien* supérieur.
  • Le calcaire oolithique blanc du Bathonien* moyen ou calcaire  dur de Comblanchien
  • Calcaire du Bathonien* inférieur  ou  pierre tendre de Premeaux 

*Oxfordien est un étage du Jurassique supérieur . Callovien   et Bathonien sont des étages du Jurassique moyen.

Le sol :

Les sols sur lesquelles sont plantés les vignes sont recouverts d'éboulis calcaires provenant du haut de la Côte, de limons rouges déposés aux époques glaciaires et de roches issues de l'altération des couches géologiques sous-jacentes. Ils sont brun calcaire et pierreux.En haut de versant, les sols sont maigres très calcaires,  ils s’enrichissent en argile en allant vers le bas.

Les affleurements marneux  caractèrisent la Côte de Beaune et ses vins blancs. On distingue trois types de coteaux caractérisques: ceux de la Montagne de Corton, ceux de la Côte des Blancs et ceux de Chassagne , de Santenay et Maranges.

Plusieurs cours d'eau entaillent les marnes et les calcaires de la Côte de Beaune: le Rhoin à Savigny-lès-Beaune, l'Avant-Dheune à Pommard, le ruisseau de Saint-Romain à Meursault et le vallon de Saint-Aubin à Chassagne-Montrachet.

 


Cépages principaux pour :

Vins blancsVins rougesVins rosés Vins grisVins Doux NaturelsVins mousseux
Chardonnay,


Cépages accessoires pour :

Vins blancsVins rougesVins rosésVins grisVins Doux NaturelsVins mousseux
pinot blanc. /


Rendement de base

Vins blancs : 48 hl/ha -

Régles d’encépagement* (Voir lexique)

  • La proportion du cépage pinot blanc  est inférieure ou égale à 10 % de l’encépagement.

La conformité de l’encépagement est appréciée, pour la couleur considérée, sur la totalité des parcelles de
l’exploitation produisant le vin de l’appellation d’origine contrôlée
Chaque exploitation doit respecter des règles d'encépagement pour chaque type de vins produits. Par le terme encépagement, il faut comprendre la superficie de la totalité des parcelles de vignes de l’exploitation produisant le vin de l’appellation pour la couleur considérée.



Vinification, assemblage, élaboration, élevage des vins

  • Les vins proviennent de raisins récoltés à bonne maturité.
  •  Maturité du raisin.
  •  Ne peuvent être considérés comme étant à bonne maturité les raisins présentant une richesse en sucre inférieure à :
    • 195 grammes par litre de moût pour les vins blancs.
  • Les vins sont vinifiés conformément aux usages locaux, loyaux et constants.
  •  Assemblage des cépages :
    • La proportion du cépage pinot blanc est inférieure ou égale à 30 % dans l’assemblage des vins
      blancs.
     
  • Les vins font l’objet d’un élevage au moins jusqu’au 15 juin de l’année qui suit celle de la récolte.
  • A l’issue de la période d’élevage, les vins sont mis en marché à destination du consommateur à partir du 30 juin de l’année qui suit celle de la récolte.
 


Organismes

Syndicat de défense des terroirs de Corton

Mairie d'Aloxe-Corton
21420 Aloxe-Corton

Tel : 03.80.21.59.94.

Président(e) : Monsieur Vincent Rapet
Contact : vincent@domaine-rapet.com



Appellations Grand Cru > Toutes les appellations