Le Vignoble De Savoie : Le vignoble de Savoie

Carte des appellations viticoles de Savoie et du Bugey - © M.CRIVELLARO
 

Situation du vignoble  

L’aire d’appellation « Vins de Savoie » concerne le territoire de 56 communes situées dans les départements de la Savoie, de la Haute-Savoie, de l'Ain, et de l’Isère.

Elle s’étend sur les contreforts du massif des Alpes, du lac Léman au nord à la vallée de l’Isère au sud, le long d’une ligne en forme d’un arc de cercle qui part de Thonon-les-Bains, suit la rive sud du Lac Léman, la rive gauche du Rhône, les rives du Lac du Bourget, passe par la Cluse de Chambéry et se termine  dans la remontée de la Combe de Savoie vers Alberville.
 Excentrée, la Côte d’Arve, sur la rive droite de l'Arve entre la ville de Bonneville et celle de Marignier fait également partie de la zone géographique.

Dans un paysage de montagnes, les vignobles occupent sous forme d’îlots plus ou moins importants et dispersés : les versants les mieux exposés des collines molassiques, les pentes des chaînons jurassiques, les terrasses alluviales, et le bas des versants  pentus  des massifs subalpins :  Bauges et Chartreuse.

Les vignes  sont  plantées à une altitude comprise entre de 250 mètres à 500 mètres.

On distingue du nord au sud, du lac Léman à Chambéry :

  • Les vignobles du Bas-Chablais (Ripaille,Marin, Marignan, Crépy), au nord de la Haute-Savoie, sur la rive sud du lac Léman entre Thonon-les-Bains et Annemasse. Le cépage utilisé est le chasselas.
  • Le vignoble de la Côte d’Arve (Ayze) sur le versant sud  du massif des Préalpes du Chablais, le long de l'Arve. On y élabore des vins blancs tranquilles et des vins blancs mousseux à partir du cépage : Gringet.
  • Les vignobles de l’avant-pays savoyard. Cette région située entre le Jura et les chaînes subalpines est appelée aussi sillon molassique ou  sillon péri-alpin, elle s’étend  du Lac Léman au nord  au Lac du Bourget et à  la ville de Chambéry, au sud, en  suivant le cours du Rhône. Y sont implantés les vignobles suivants :
         - le vignoble de la Vallée des Usses (Frangy). On y élabore des vins blancs tranquilles A.O.C Roussette de Savoie Frangy de cépage altesse.
         - le vignoble de Seyssel sur les deux rives du Rhône autour de la ville de Seyssel. On y élabore des vins blancs tranquilles AOC Seyssel "molette" de cépage molette, des vins blancs tranquilles de cépage altesse A.O.C Seyssel, et des vins blancs mousseux A.O.C Seyssel issus de l'assemblage de ces deux cépages.
         - les vignobles autour du lac du Bourget sur les versants ouest des deux chaînons calcaires jurassiens qui forment la Montagne du Chat (Marestel, Monthoux, Jongieux)  et le  massif du Gros Foug  (Chautagne). On y élabore des vins blancs tranquilles A.O.C Roussette de Savoie Marestel et Monthoux, des vins A.O.C Vins de Savoie Jongieux blancs et rouges. Le vignoble de Chautagne est le domaine du cépage gamay.
  • Les vignobles de la Cluse de Chambéry entre Chambéry et Montmélian au pied du Massif des Bauges (Monterminod, Saint-Jeoire-Prieuré , Chignin, Chignin-Bergeron) et du Massif de la Chartreuse.(Apremont, Abymes). On y élabore des vins blancs tranquilles A.O.C Roussette de Savoie Monterminod de cépage altesse, des vins blancs tranquilles A.O.C Vins de Savoie Apremont, Chignin, Abymes, et Saint-Jeoire-Prieuré de cépage jacquère et des vins blancs AOC Vins de Savoie Chignin-Bergeron de ce cépage roussanne.
  • les vignobles de la Combe de Savoie au pied du Massif des Bauges  le long de la vallée de l'Isère: (Montmélian, Arbin, Cruet, Saint-Jean-de-la-Porte). On y élabore des vins tranquilles rouges de cépage mondeuse noire AOC Vins de Savoie Arbin  et AOC Vins de Savoie Saint-Jean-de-la-Porte, et des vins blancs tranquilles AOC Vins de Savoie Montmélian et AOC Vins de Savoie Cruet de cépage jacquère.
 

Le climat en Savoie

Climat continental  à influences méridionales et océaniques. Les précipitations sont soumises aux vents d'ouest et de sud-ouest.
Le vignoble, implanté sur la face ouest du massif alpin, est soumis à des précipitations fortes supérieures à 1000 millimètres par an.
Le relief, l' altitude et  l'exposition au soleil déterminent de nombreuses variantes climatiques

 

Géologie - Pédologie - Sols et sous-sols des vignobles   

Géologiquement les vignobles de Savoie reposent selon leur situation soit sur les formations géologiques de  l’avant-pays savoyard, soit sur celles des Préalpes du Chablais, soit celles des chaînes subalpines (Chartreuse et Bauges) ou celles  du sillon subalpin au niveau de la combe de Savoie.

Les formations géologiques de l’avant-pays savoyard
Appelé aussi sillon molassique, il correspond à une grande dépression péri-alpine qui s’étend de la rive sud et des plateaux environnants le Lac Léman à  la ville de Chambéry au sud, en  suivant le cours du Rhône. C’est également la région des grands lacs glaciaires (lac Léman, lac du Bourget).
Cette dépression s'est mise en place, à l'Oligocène entre - 36 à - 24 Ma.  Au Miocène, il y a 20 Ma, la mer occupe cette zone effondrée au pied des Alpes. De grandes quantités de matériaux alluvionnaires détritiques (sables, graviers, argiles) arrachés par l’érosion aux massifs environnants des Alpes naissantes sont déposés par les rivières dans les bras de mers et les lacs qui recouvraient la région péri alpine. Ces matériaux appelés molasses se sont consolidés en conglomérats et en grès à ciment argilo-calcaire. Au quaternaire, les glaciers ont déposés des moraines qui ont recouverts la molasse et l'érosion fluviatile a déposé des terrasses caillouteuses et des cônes de déjection à la sortie rivières torrentielles.
Dans l'avant-pays savoyard, les plateaux et terrasses environnants la rive sud du lac Léman entre Thonon-les-Bains et Annemasse forment le territoire du Bas-Chablais. Dans cette zone, le vignoble est implanté  en petits ilôts discontinus sur les formations quaternaires glaciaires et fluvio-lacustres. On y trouve :
  - Le vignoble de Ripaille installé sur la  terrasse caillouteuse fluvio- lacustre du quaternaire , constituée de sables et graviers formant le cône de déjection du delta de la Dranse.:   
  - Le vignoble de Marin installé sur les coteaux et terrasses würmiennes de sables et graviers sur les bords de la Dranse.
  - Le vignoble de Marignan installé sur des dépôts morainiques
  - Le vignoble de Crépy installé sur des  dépôts morainiques

Marin - Le vignoble de Marin installé sur les sables et graviers sur les bords de la Dranse - © M.CRIVELLARO

Marin - Le vignoble de Marin installé sur les sables et graviers sur les bords de la Dranse.

A la fin du Miocène (- 24 à - 5 Ma), sous la poussée de la plaque africaine, la surrection des Alpes atteint son paroxysme, la couverture sédimentaire déposée par les mers au jurassique et au Crétacé sur le socle hercynien se détache de celui-ci, glisse et se plisse sur son flanc nord-ouest. L'avant  de ces couches calcaires va s’enfoncer dans la molasse miocène du sillon péri alpin et donner naissance aux chaînons calcaires jurassiques et crétacés (Gros Foug, Montagne du Chat, Salèves, Vuache, …) appelés plis jurassien.  Les mouvements orogéniques et l'érosion quaternaire vont dans le même temps modeler et façonner les collines molassiques recouvertes d'alluvions récentes et de moraines glaciaires que l'on trouve dans l'avant-pays savoyard le long  du cours du Rhône.

L’altitude des reliefs varie entre 350 et 600 mètres. On y trouve une grande partie des vignobles savoyards. (Frangy, Seyssel, Chautagne, Marestel, Monthoux, Jongieux), ils sont installés sur les pentes des chaînons calcaires et des collines molassiques sur des sols caillouteux  composés de molasses, d’éboulis calcaires, de moraines glaciaires, d'alluvions fluviatiles interglaciaires…

Champrond - Les vignes sur les flancs de la montagne de la Charvaz, partie septentrionale du chaînon du mont du Chat - © M.CRIVELLARO

Champrond - Les vignes sur les flancs de la montagne de la Charvaz, partie septentrionale du chaînon de la Montagne du Chat.

Les formations géologiques des Préalpes du Chablais, des chaînes subalpines et du sillon subalpin 
Cet ensemble est composé de plusieurs massifs séparés par des vallées et des dépressions qui forment la vallée de l'Arve, la cluse de Chambéry et la combe de Savoie.  

  • Le Chablais  appelé Préalpes du Chablais par les géologues est composé par un ensemble de nappes ou formations géologiques gréseuses, issues des domaines internes des Alpes qui ont glissés de l’intérieur vers l’extérieur de la chaîne à l’éocène supérieur, suite au mouvements tectoniques.  Au sud du massif, le long de la vallée de l'Arve qui sépare les Préalpes du Chablais du massif des Bornes, les contreforts montagneux forment la Côte d'Arve. Le vignoble  d'Ayze repose sur les pentes de la Côte d'Arve au sol composé soit de molasses, soit de moraines mélangées aux éboulis calcaires provenant des hauteurs.
Ayze - Les vignes sous le massif du Môle, montagne des Préalpes du Chablais- © M.CRIVELLARO

Ayze - Les vignes de Ayze sous le massif du Môle, montagne des Préalpes du Chablais. (Côte d'Arve)

  • Les chaînes subalpines (Bornes, Bauges, Chartreuse) sont   des massifs de calcaires durs constitués  par deux niveaux de calcaires  épais et résistants : en haut des calcaires urgoniens du Crétacé inférieur  et en dessous des calcaires tithoniques du jurassique supérieur. Les vignobles sont plantés  sur des éboulis calcaires et marno-calcaires provenant des hauteurs mélangés à des moraines glaciaires. On y trouve les vignobles de :  Apremont, Abymes, Chignin, Chignin-Bergeron et Saint-Jeoire-Prieuré.
Montmélian - Le vignoble de Montmélian sur les coteaux abrupts du massif des Bauges, depuis le village de Francin - © M.CRIVELLARO

Montmélian - Le vignoble de Montmélian sur les coteaux abrupts du massif des Bauges, depuis le village de Francin.

  • Le sillon subalpin
     Le sillon subalpin est un grand couloir, emprunté par le cours de  l’Isère, il va d’Albertville à Grenoble. Ce grand sillon est  installé sur une zone de fracture, il a été entaillé par l’érosion  fluviatile et glaciaire au quaternaire dans des matériaux marneux tendres du jurassique moyen.  Il sépare les chaînes subalpines calcaires (Chartreuse et Bauges) des massifs cristallins (Belledonne et Lauzière).
    La parie nord de Chambéry à Alberville délimite la Combe de Savoie avec sur son versant nord-ouest les vignobles de Montmélian, Arbin, Cruet et Saint-Jean-de-la-Porte installés au pied des falaises tithoniques  du massif des Bauges sur des pentes formées par les pierrailles calcaires composées d’éboulis calcaires et marneux provenant des hauteurs et de dépots de moraines glaciaires.
Saint-Jean-de-la-Porte -  La dent d'Arclusaz - © M.CRIVELLARO

Saint-Jean-de-la-Porte -  La dent d'Arclusaz.

 (voir également géologie du Massif des Alpes françaises)

Les sols

La vigne est installée principalement sur des sols caillouteux, calcaires, issus de l’érosion de différentes formations citées ci-dessus et recouverts de formations quaternaires : moraines glaciaires, éboulis calcaires, ou  terrasses fluviatiles interglaciaires. (Les sols des différents vignobles sont détaillés avec des photos dans la page:  AOC Vins de Savoie)

Chignin - Sol caillouteux : éboulis calcaires des falaises du massif des Bauges et moraines glaciaires würmiennes.  © M.CRIVELLARO

Chignin - Sol caillouteux composés d'éboulis calcaires des falaises montagneuses environnantes (massif des Bauges) et de moraines glaciaires würmiennes.

Les sols par vignobles

Les vignobles du Bas-Chablais (Ripaille,Marin, Marignan, Crépy)
   Le vignoble s’étend de Thonon-les-Bains à Annemasse  en petits ilôts discontinus  sur la rive sud du lac Léman  et les collines proches.
   On distingue quatre petits vignobles :
   - Le vignoble de Ripaille installé sur la  terrasse caillouteuse fluvio- lacustre du quaternaire , constituée de sables et graviers formant le cône de déjection du delta de la Dranse.
   - Le vignoble de Marin installé sur les coteaux et terrasses würmiennes de sables et graviers sur les bords de la Dranse.
   - Le vignoble de Marignan installé sur des dépôts morainiques
  - Le vignoble de Crépy installé sur des  dépôts morainiques

Les vignobles de la Côte d’Arve (Ayze)
  Le vignoble situé sur la rive droite de l’Arve sur les contreforts des Préalpes du Chablais repose soit sur des molasses, soit sur des moraines. et des éboulis calcaires.

Les vignobles de l’avant-pays de Savoie et des rives du Rhône (Frangy, Seyssel, Chautagne, Marestel, Monthoux, Jongieux)
   Les vignobles sont installés sur des sols caillouteux  composés de molasses, d’éboulis calcaires, de moraines glaciaires, alluvions fluviatiles interglaciaires…
  On distingue quatre vignobles :
 - Les vignobles de la vallée des Usses (Frangy), très disséminés, ils sont installés sur les collines molassiques recouvertes de moraines glaciaires et d’alluvions inter-glaciaires, le long des Usses, un petit affluent du Rhône . 

- Le vignoble des rives du Rhône (Seyssel)  s’étend sur les deux rives du Rhône sur les collines molassiques sableuses , recouvertes de moraines glaciaires et d’alluvions inter-glaciaires.

 - Le vignoble de La Chautagne (Chautagne), il est situé sur la rive nord-est du lac du Bourget et plus au nord au pied du chaînon calcaire Gros-Foug qui s’ennoie dans les molasses miocène du sillon péri-alpin. Les vignobles sont installés soit sur des éboulis calcaires, soit sur des molassses, soit sur des moraines. 

- Le vignoble de la Montagne du Chat : (Marestel, Monthoux, Jongieux). Le vignoble est situé sur le versant ouest du chaînon calcaire du mont du Chat. Les sols sont soit des éboulis de calcaires, de marnes ou des moraines caillouteuses.

Les vignobles de la cluse de Chambéry (Apremont, Abymes, Monterminod, Saint-Jeoire-Prieuré , Chignin, Chignin-Bergeron) .
   La Cluse de Chambéry forme la vallée qui sépare le Massif des Bauges du Massif de la Chartreuse  entre la ville de  Chambéry et la Combe de Savoie. On distingue deux vignobles:
   
  - Au pied des falaises tithoniques du Massif des Bauges, les vignobles de Monterminod et Saint-Jeoire-Prieuré, Chignin et Chignin-Bergeron, plantés  sur des éboulis calcaires et marno-calcaires recouverts de moraines au bas de coteaux.
  - Au pied du massif de la Chartreuse, le vignoble d’ Apremont qui repose sur des sols marno-calcaires et des moraines et en contre-bas le vignoble des Abymes  installé sur les débris calcaires provenant de l’écroulement du Mont-Granier en 1248, et de son éboulement dans la cluse de Chambéry.

les vignobles de la Combe de Savoie (Montmélian, Arbin, Cruet, Saint-Jean-de-la-Porte)
 Le  vignoble  est situé dans le sillon sub-alpin, sur le versant nord-ouest de la Combe de Savoie entre Montmélian et Fréterive, au pied des falaises tithoniques du Massif des Bauges sur des pentes de cailloux calcaires et marneux, recouverts de moraines glaciaires au bas de coteaux.

 

Paysages viticoles de Savoie.

Dans un paysage de montagnes, les vignobles occupent sous forme d’îlots plus ou moins importants et dispersés, les versants les mieux exposés des collines molassiques, des chaînons calcaires, des terrasses alluviales, et les pentes caillouteuses des massifs des chaines subalpines.  

Les vignes  sont  plantées à une altitude comprise entre de 250 mètres à 500 mètres.

Vignobles de la Cluse de Chambéry (Apremont, Abymes)

Saint-Badolph - Dans les vignes , au lieu-dit Ronjou,  au loin on aperçoit les sommets enneigés du massif de Belledonne. © M.CRIVELLARO

Saint-Badolph - Dans les vignes, au lieu-dit Ronjou, au loin les sommets enneigés du massif de Belledonne.

Apremont - Les vignes au pied du mont Granier (1 933 m), un des principaux sommets du massif de la Chartreuse. © M.CRIVELLARO

Apremont - Les vignes au pied du mont Granier (1 933 m), un des principaux sommets du massif de la Chartreuse.

Apremont -  L'imposant mont Granier (1 933 m) surplombe le village et l'église Saint-pierre-d'apremont. © M.CRIVELLARO

Apremont -  L'imposant mont Granier (1 933 m) surplombe le village et l'église Saint-pierre-d'apremont.

Saint-André - Vignes dans la zone appelée les abymes de Myans près du Lac Saint-André. © M.CRIVELLARO

Saint-André - Vignes dans la zone appelée les abymes de Myans près du Lac Saint-André.

Les abymes de Myans - A.O.C Savoie Les Abymes, la zone viticole fait face au massif des Bauges. © M.CRIVELLARO

Les abymes de Myans - A.O.C Savoie Les Abymes, la zone viticole fait face au massif des Bauges.

Les Marches - Chemin du Cincaillé à l'entrée du Domaine du Château de la Violette. Le village, les vignes et le massif des Bauges. © M.CRIVELLARO

Les Marches - Chemin du Cincaillé à l'entrée du Domaine du Château de la Violette. Le village des Marches, les vignes et le massif des Bauges.

Vignobles de la Cluse de Chambéry (Chignin, Chignin-Bergeron,  Saint-Jeoire-Prieuré, Monterminod)

Chignin - Vue générale du vignoble AOC Chignin et Chignin Bergeron en direction du massif de Belledonne  © M.CRIVELLARO

Chignin - Vue générale du vignoble AOC Chignin et Chignin-Bergeron en direction du massif de Belledonne.

Chignin - Les vignes sur les coteaux au dessus du village - © M.CRIVELLARO

Chignin - Les vignes sur les coteaux au dessus du village.

Chignin - Les vignes et l'église à la sortie du village - © M.CRIVELLARO

Chignin - Les vignes et l'église à la sortie du village.

Chignin -  Tour et Clos Saint-Anthelme - © M.CRIVELLARO

Chignin -  Tour et Clos Saint-Anthelme.

Chignin - Vue vers le massif de la Chartreuse et le mont Granier - © M.CRIVELLARO

Chignin - Vue vers le massif de la Chartreuse et le mont Granier.

Chignin - Les vignes sur les coteaux abrupts du massif des Bauges et sommets enneigés du massif de Belledonne - © M.CRIVELLARO

Chignin - Les vignes sur les coteaux abrupts du massif des Bauges et sommets enneigés du massif de Belledonne.

Monterminod -Les vignes de Monterminod sous la falaise calcaire urgonienne de la montagne du Nivolet (Massif des Bauges) - © M.CRIVELLARO

Monterminod -Les vignes de Monterminod sous la falaise calcaire urgonienne de la montagne du Nivolet (Massif des Bauges).

Monterminod - Les vignes de Monterminod AOC Roussette de Savoie Monterminod surplombent la ville de Chambéry - © M.CRIVELLARO

Monterminod - Les vignes de Monterminod AOC Roussette de Savoie Monterminod surplombent la ville de Chambéry et celle de Saint-Alban-Leysse.

Monterminod -Vue des vignes et du château de Monterminod sur les contreforts du massif des Bauges depuis Saint-Alban-Leysse - © M.CRIVELLARO

Monterminod -Vue des vignes et du château de Monterminod sur les contreforts du massif des Bauges depuis Saint-Alban-Leysse - (Mont du Peney à droite , montagne du Nivolet à gauche)

Vignobles de la Combe de Savoie (Montmélian, Arbin, Cruet, Saint-Jean-de-la-Porte, Fréterive)

Montmélian - Le vignoble de Montmélian sur les coteaux abrupts du massif des Bauges, depuis le village de Francin - © M.CRIVELLARO

Montmélian - Le vignoble de Montmélian et de Cruet sur les coteaux abrupts du massif des Bauges, depuis le village de Francin.

Montmélian - Vignobles du cru Montmélian sur les coteaux escarpés du massif des Bauges - © M.CRIVELLARO

Montmélian - Vignobles du cru Montmélian sur les coteaux escarpés du massif des Bauges.

Arbin - La vigne du cru Arbin est implanté sur éboulis calcaires des falaises du Tithonique du massif des Bauges - © M.CRIVELLARO

Arbin - La vigne du cru Arbin est implanté sur éboulis calcaires des falaises du Tithonique du massif des Bauges.

Arbin - Les vignes face au massif de la Chartreuse - © M.CRIVELLARO

Arbin - Les vignes face au massif de la Chartreuse.

Cruet. Les vignes, la vallée de l'Isère dans la Combe de Savoie et les sommets enneigés du massif de Belledonne - © M.CRIVELLARO

Cruet. Les vignes, la vallée de l'Isère dans la Combe de Savoie et les sommets enneigés du massif de Belledonne.

Saint-Jean-de-la-Porte -  La dent d'Arclusaz - © M.CRIVELLARO

Saint-Jean-de-la-Porte -  La dent d'Arclusaz.

Saint-Pierre-d'Albigny - Le vignoble dominé par la falaise calcaire de la montagne d'Arclusaz et le château de Miolans -  © M.CRIVELLARO

Saint-Pierre-d'Albigny - Le vignoble dominé par la falaise calcaire de la montagne d'Arclusaz (massif des Bauges) et le château de Miolans.

Vignobles de l'Avant-Pays de Savoie Mont du Chat (Monthoux, Jongieux)

Champrond - Les vignes sur les flancs de la montagne de la Charvaz, partie septentrionale du chaînon du mont du Chat - © M.CRIVELLARO

Champrond - Les vignes sur les flancs de la montagne de la Charvaz, partie septentrionale du chaînon du mont du Chat.

Saint-Jean-de-Chevelu - Roussette de Savoie Cru Monthoux - Les vignes sont plantées  sur les parcelles hautes et pentues - © M.CRIVELLARO

Saint-Jean-de-Chevelu - Roussette de Savoie Cru Monthoux - Les vignes sont plantées  sur les parcelles hautes et pentues.

Billième -  Grande étendue de vignes : Vin de Savoie Cru Jongieux - © M.CRIVELLARO

Billième -  Grande étendue de vignes : Vin de Savoie Cru Jongieux.

Jongieux - Le vignoble sur les pentes au dessus du village - © M.CRIVELLARO

Jongieux - Le vignoble sur les pentes au dessus du village.

Jongieux - Monthoux - Vue générale du vignoble sur les flancs de la Montagne de la Charvaz  - © M.CRIVELLARO

Jongieux - Monthoux - Vue générale du vignoble sur les flancs de la Montagne de la Charvaz,  partie septentrionale du chaînon du Mont du Chat.

Lac du bourget

Lac du Bourget - Vue du chaînon jurassique Gros Foug au  niveau de La Chambotte - © M.CRIVELLARO

Lac du Bourget - Vue du chaînon jurassique Gros Foug au  niveau de La Chambotte.

Abbaye de Hautecombe - Les vignes de l'abbaye de Hautecombe en bordure du lac du Bourget  font face au chaînon calcaire Gros Foug - © M.CRIVELLARO

Abbaye de Hautecombe - Les vignes de l'abbaye de Hautecombe en bordure du lac du Bourget  font face au chaînon calcaire Gros Foug.

Vignobles de l'Avant-Pays de Savoie, chaînon du Gros Foug (Vignobles de Chautagne)

Chindrieux - Les vignes AOC Vin de Savoie Chautagne sur les contreforts du Gros Foug - © M.CRIVELLARO

Chindrieux - Les vignes AOC Vin de Savoie Chautagne sur les contreforts du Gros Foug.

Chindrieux - Les vignes de Chautagne font face à la montagne du Grand Colombier à droite. Les monts du Bugey marquent l'horizon - © M.CRIVELLARO

Chindrieux - Les vignes de Chautagne font face à la montagne du Grand Colombier à droite. Les monts du Bugey marquent l'horizon.

Chindrieux - Les vignes de Chautagne avec en fond le chaînon du mont du Chat - © M.CRIVELLARO

Chindrieux - Les vignes de Chautagne avec en fond le chaînon du mont du Chat.

Vignobles de l'Avant-Pays de Savoie (vignobles de Seyssel)

Corbonod - Les vignes de Seyssel avec au loin de gauche à droite  la Montagne des Princes, le Val de Fier et le chaînon du Gros Foug - © M.CRIVELLARO

Corbonod - Les vignes de Seyssel avec au loin de gauche à droite  la Montagne des Princes, le Val de Fier et le chaînon du Gros Foug.

Corbonod - Les vignes autour du village de Corbonod et au loin les collines molassiques de la vallée des Usses - © M.CRIVELLARO

Corbonod - Les vignes autour du village de Corbonod et au loin les collines molassiques de la vallée des Usses.

Corbonod - Les vignes au pied de la montagne du Grand Colombier.  © M.CRIVELLARO

Corbonod - Les vignes au pied de la montagne du Grand Colombier.

Vignobles de la Côte d’Arve (Ayze)

Ayze - Les vignes sous le massif du Môle, montagne des Préalpes du Chablais- © M.CRIVELLARO

Ayze - Les vignes sous le massif du Môle, montagne des Préalpes du Chablais.

Ayze - les vignes sont éparpillés sur les coteaux pentus recouverts de bois et de broussailles - © M.CRIVELLARO

Ayze - les vignes sont éparpillés sur les coteaux pentus recouverts de bois et de broussailles.

Ayze - Les vignes au dessus du village - © M.CRIVELLARO

Ayze - Les vignes au dessus du village.

Ayze - Coteaux pentus au dessus du village- © M.CRIVELLARO

Ayze - Coteaux pentus au dessus du village.

Bonneville - le vignoble de la Côte d'Arve et la vallée de l'Arve - © M.CRIVELLARO

Bonneville - le vignoble de la Côte d'Arve et la vallée de l'Arve.

Lac Léman

Thonon-les-Bains - Le lac Léman - © M.CRIVELLARO

Thonon-les-Bains - Le lac Léman.

Thonon-les-Bains - Le port - © M.CRIVELLARO

Thonon-les-Bains - Le port.

Vignoble du Bas Chablais ( Ripaille )

Thonon-les-Bains - Les vignes autour du Château de Ripaille sur la  terrasse caillouteuse fluvio-lacustre du quaternaire - © M.CRIVELLARO

Thonon-les-Bains - Les vignes autour du Château de Ripaille sur la  terrasse caillouteuse fluvio-lacustre du quaternaire.

Thonon-les-Bains - Les vignes du Château de Ripaille en bordure du lac Léman sur le cône de déjection du delta de la Dranse - © M.CRIVELLARO

Thonon-les-Bains - Les vignes du Château de Ripaille en bordure du lac Léman sur le cône de déjection du delta de la Dranse.

Vignoble du Bas Chablais (Marin)

Marin - Le lac Léman depuis le vignoble AOC Vin de Savoie Marin - © M.CRIVELLARO

Marin - Le lac Léman depuis le vignoble AOC Vin de Savoie Marin.

Marin - Le vignoble est implanté sur les coteaux et terrasses quaternaires le long de la Dranse - © M.CRIVELLARO

Marin - Le vignoble est implanté à une altitude qui varie de 10 à 100 m sur les coteaux et terrasses quaternaires le long de la Dranse.

Marin - Le vignoble sur les pentes caillouteuses würmiennes qui bordent  la Dranse - © M.CRIVELLARO

Marin - Le vignoble sur les pentes caillouteuses würmiennes qui bordent  la Dranse.

Marin - Le vignoble de Marin sur les bords de la Dranse. - © M.CRIVELLARO

Marin - Le vignoble de Marin sur les bords de la Dranse.

Vignoble du Bas Chablais (Crépy)

Ballaison - Le vignoble de Crépy face au lac Léman et à la Suisse depuis la route qui mène au village de Ballaison - © M.CRIVELLARO

Ballaison - Le vignoble de Crépy face au lac Léman et à la Suisse depuis la route qui mène au village de Ballaison.

Douvaine - Sur les coteaux au dessus du village de Douvaine, le chasselas  est le cépage principal de l'AOC Vin de Savoie Crépy - © M.CRIVELLARO

Douvaine - Sur les coteaux au dessus du village de Douvaine, le chasselas  est le cépage principal de l'AOC Vin de Savoie Crépy.

Douvaine - Domaine de la Grande cave de Crépy Mercier - © M.CRIVELLARO

Douvaine - Domaine de la Grande cave de Crépy Mercier.

Vignoble du Bas Chablais (Marignan)

Sciez - Le vignoble du Domaine "Château La Tour de Marignan" AOC Vin de Savoie Marignan au pied du Mont de Boisy.  © M.CRIVELLARO

Sciez - Le vignoble du Domaine "Château La Tour de Marignan" AOC Vin de Savoie Marignan au pied du Mont de Boisy

 

Production A.O.C 

A.O.C Vins de Savoie :  110 000 hl dont 70% de vins blancs.

A.O.C Roussette de Savoie : 1900 hl

A.O.C  Seyssel :4200 hl

Encépagement

A.O.C Vins de Savoie :  2 500 ha

A.O.C Roussette de Savoie : 145 ha

A.O.C  Seyssel : 82 ha

Les cépages sont nombreux et adaptés aux multiples terroirs existants dans les montagnes qui portent le vignoble de Savoie.  Ils permettent d’élaborer tous les types de vins. Le cépage chasselas (appelé fendant en Suisse) est cultivé presque exclusivement sur les rives du Lac Léman, le cépage gringet  le long de la vallée de l'Arve, le cépage jacquère  se plait dans la cluse de Chambéry, le cépage roussanne à Chignin, le cépage mondeuse dans la Combe de Savoie, et le gamay en Chautagne,  

Types de vins

En Savoie, on élabore sous l'A.O.C Savoie ou Vin de Savoie : des vins tranquilles blancs, rouges, rosés, des vins mousseux et pétillants blancs et rosés sur 56 communes et sous l'A.O.C Roussette de Savoie : des vins blancs de cépage altesse sur 52 communes.

Les cépages jacquère, roussanne et altesse  sont les cépages blancs dominants. La mondeuse noire est le cépage rouge typique de la Savoie.

Caractère des vins A.O.C Savoie ou Vin de Savoie :

Vins blancs : robe jaune paille , parfois perlant, secs, frais, légers, arômes floraux et fruités.

Vins rouges : robe couleur rubis, nez de fruits rouges ou de fruits noirs, avec quelquefois des notes épicés ou poivrées, légers ou charpentés selon les cépages.

Vins rosés : couleur vive,  notes florales.
Vins mousseux ou pétillants   peu alcooliques, légers, les vins élaborés en rosé sont fruités.Les vins mousseux et pétillants sont élaborés par seconde fermentation en bouteille ou Méthode traditionnelle. Pour ces vins, la durée de conservation en bouteilles sur lies ne peut être inférieure à 9 mois.

Caractère des vins A.O.C Roussette de Savoie :

vins blancs issus exclusivement du cépage altesse, robe jaune paille, secs, arômes dominés par des notes de miel, fruités.

Les vins de crus

La variété des sols,  la variété des cépages employés bien adaptés à certains terroirs, la diversité des expositions,  l’existence de micro climats dus à la proximité des lacs, du Rhône, …,  ont permis de distinguer seize terroirs en AOC Vins de Savoie, quatre en A.O.C Roussette de Savoie et un terroir en AOC communale Seyssel qui produisent des vins de crus caractéristiques de ces terroirs.  

Le nom de ces crus qualifié de dénomination géographique complémentaire, produits sur un nombre de communes limitées peuvent compléter sous certaines conditions le nom des appellations  Vin de Savoie  et Roussette de Savoie. Le cru Seyssel a sa propre AOC, l'AOC communale Seyssel.

Pour les vins A.O.C Roussette de Savoie ,  on distingue quatre crus ou dénominations géographiques : Frangy , Marestel, Monterminod et  Monthoux .

Pour les vins blancs AOC Vins de Savoie, on distingue les dénominations géographiques complémentaires suivantes:
 - « Apremont », « Les Abymes », « Chignin », « Cruet », « Chautagne », « Saint-Jeoire-Prieuré », « Montmélian » et « Jongieux ». 14 crus issus du cépage jacquère. Les vins sont caractérisés par leur fraîcheur, leur minéralité et leurs arômes floraux.
 - « Chignin-Bergeron » Les vins de ce cru sont issus du cépage blanc roussanne. Il sont caractérisés par des arômes fruités.
 - « Marin », « Marignan », « Ripaille » et « Crépy ». Les vins blancs de ces 4 crus sont issus du cépage chasselas. Ils sont  fruitées avec des notes d'agrumes et de fleurs blanches.
- « Ayse ». Les vins blancs sont issus du cépage gringet.

Pour les vins rouges AOC Vins de Savoie, on distingue les dénominations géographiques complémentaires suivantes:
 - « Arbin » et « Saint-Jean-de-la-Porte », Les vins sont issus du seul cépage mondeuse. Les vins sont tanniques, au nez de fruits noirs, avec des notes épicés ou poivrées en bouche.
- « Chignin », « Chautagne » et « Jongieux ».  Les vins sont issus du cépage gamay  ou des cépages mondeuse et pinot noir.

 Pour les vins effervescents, AOC Vins de Savoie une seule dénomination géographique complémentaire:
- « Ayze », Vins effervescents blancs issus du cépage gringet aux nuances florales  avec des notes de fruits secs

Les vins A.O.C Seyssel sont des vins blancs tranquilles ou mousseux de cépage altesse ou molette.

 

Les appellations

En Savoie , les appellations d’origine contrôlée sont au nombre de trois :

  • une appellation régionale "Vin de Savoie ou Savoie " pour tous les types de vins
  • une appellation régionale "Roussette de Savoie" pour les vins blancs de cépage Altesse
  • une A.O.C communale Seyssel pour les vins blancs, rouges et mousseux.

Ces appellations régionales peuvent si elles respectent les conditions de production définies dans le cahier des charges de l'appellation être complétées par une des dénominations géographiques complémentaires suivantes :

  • Pour les A.O.C Vin de Savoie : Abymes » ou « Les Abymes , Apremont, Arbin, Ayze,  Chautagne, Chignin, Chignin-Bergeron , Crépy ,  Cruet ,  Jongieux , Marignan , Marin , Montmélian , Ripaille ,  Saint-Jean-de-la-Porte , Saint-Jeoire-Prieuré
  • Pour les A.O.C Roussette de Savoie :  Frangy,  Marestel , Monterminod , Monthoux
 

Les types de bouteilles

 
Bouteilles de vins de Savoie

A.O.C Vin de Savoie Ripaille, A.O.C Roussette de Savoie, A.O.C Vin de Savoie, A.O.C Vin de Savoie Pinot noir, A.OC Vin de Savoie mousseux méthode traditionnelle.

© M.CRIVELLARO