Pays-basque, Béarn, Gascogne. : Appellation Jurançon (A.O.C)

Jurançon (A.O.C)

Jurançon (A.O.C)
Région : Sud-Ouest

Sous région : Béarn

Catégorie : AOC - AOP

Decret d'origine : 8 décembre 1936 pour les vins blancs moelleux - 1975 pour les vins blancs secs - La mention « vendanges tardives » peut compléter le nom de l’appellation d’origine contrôlée depuis 1995.

Type d' appellation : Appellation communale

Vins produits couleur : Vins blancs -

Superficie : 1 200 ha

Production : 47 000 hl/an

Particularités : La cave coopérative de Gan produit 60% des volumes de l’appellation.



Dénomination - Dénominations géographiques et indications complémentaires

Jurançon



Mention ancien

- Le nom de l’appellation d’origine contrôlée est obligatoirement suivi par la mention « sec » pour les vins répondant aux conditions de production fixées pour cette mention dans le cahier des charges de l'appellation.
- Le nom de l’appellation d’origine contrôlée peut être complété par la mention « vendanges tardives» pour les vins répondant aux conditions de production fixées pour cette mention dans le des charges de l'appellation.

Types de vins produits

Vins blancs secs -Vin blanc moelleux - Vin blanc doux -



Caractéristiques des vins

Titre alcoométrique volumique naturel minimum* et volumique total* :
minimummaximum
AOC « Jurançon » suivie de la mention « sec » : 11,50 % vol 14 % vol
AOC « Jurançon » : 14 % vol 17,50 % vol
AOC « Jurançon » complétée de la mention « vendanges tardives » : 17 % vol -


Teneur en sucres résiduels : Tout lot de vin prêts à être commercialisé en vrac ou conditionné présente une teneur en sucres fermentescibles (glucose + fructose) Inférieure ou égale : à 4 grammes par litre pour les vins AOC « Jurançon » suivie de la mention « sec », supérieure à 40 grammes par litre pour les vins AOC « Jurançon » et supérieure à 55 grammes par litre pour les vins AOC « Jurançon » complétée de la mention « vendanges tardives ».

Potentiel de garde : Vins blancs secs : 5 ans - Vins blancs moelleux et doux : 10 ans

Température de service : Vins blancs secs : 10 à 12 °C - Vins blancs moelleux et doux : 8 à 10°C

Caractère des vins :

 Jurançon sec : robe pâle jaune doré aux reflets verts, notes florales (fleurs blanches, fruits exotiques), arômes de fruits de la passion, d'acacia, d'agrumes longs en bouche.

Jurançon et Jurançon "vendanges tardives" : robe dorée couleur or, arômes de miel et fruits confits, moelleux à liquoreux, vins amples et longs en bouche. Les vins bénéficiant de la mention « vendanges tardives », marqués par le passerillage prolongé des raisins en automne, présentent une grande richesse en sucres résiduels et des arômes plus intenses.



Mets et vins :

Vins secs : crustacés, fruits de mer, poissons de rivière, viandes blanches, fromages de chèvre.

Vins moelleux et vins doux : foie gras, fromages à pâte persillée, poissons en sauce.



Production par couleur

Rouge, Blanc, Rosé, Gris,
Jurançon sec : 30% - Jurançon moelleux : 70 %.


Aire de production

La récolte des raisins, la vinification, l’élaboration et l’élevage des vins sont assurés sur le territoire des communes suivantes du département des Pyrénées-Atlantiques : Abos, Arbus, Artiguelouve, Aubertin, Bosdarros, Cardesse, Cuqueron, Estialesq, Gan, Gelos, Haut-de-Bosdarros, Jurançon, Lacommande, Lahourcade, Laroin, Lasseube, Lasseubétat, Lucq-de-Béarn, Mazères-Lezons, Monein, Narcastet, Parbayse, Rontignon, Saint-Faust et Uzos.



Paysage viticole

La zone géographique de l’appellation d’origine contrôlée « Jurançon» se situe au sud et à l’ouest de Pau, entre Jurançon et Monein sur le piémont nord des Pyrénées au pied du pic du Midi d’Ossau.

L’aire  de l’appellation concerne le territoire de 25 communes situées dans le sud du département des Pyrénées-Atlantiques entre le gave de Pau au nord et le gave d’Oloron au sud.

Le réseau hydrographique formé par le gave de Pau, le gave d’Oloron et leurs affluents ont entaillés et creusés dans le piémont nord pyrénéen de nombreuses vallées obliques et façonnés les coteaux qui portent le vignoble.

Le vignoble est  un vignoble de montagne implanté dans un paysage de coteaux  à une altitude qui varie entre 300 et 400 mètres sur les hauts de coteaux et les pentes les plus fortes. De nombreuses  parcelles sont conduites en terrasses.

De manière relativement disséminée, les vignes s’insèrent en petites parcelles encloses dans le bocage au milieu des cultures agricoles  traditionnelles, des bois, des prairies et des bovins.

Vignoble de Jurançon à Monein sur le piémont nord des Pyrénées - © M.CRIVELLARO

Vignoble de Jurançon à Monein sur le piémont nord des Pyrénées.



Climat

Climat océanique doux et humide, influencé par la présence des Pyrénées. Un vent du sud chaud et sec, de type foehn souffle en automne et au printemps (1 jour sur 3 en moyenne), il assèche et réchauffe fortement l'atmosphère notamment en automne, permettant le passerillage et les vendanges tardives.

Géologie - Pédologie

Sous-sol

Située sur le piémont nord pyrénéen, les vignobles de l'aire d'appellation "Jurançon" reposent sur des formations géologiques mises en place à l'ère mésozoïque (flychs), puis soulevées, plissées, remaniées avec l'orogenèse pyrénéenne et recouvertes de sédiments continentaux  détriques provenant de l'érosion des reliefs en surrection à l'ère Cénozoïque et Quaternaire (poudingues de Palassou, poudingues de jurançon, molassses, argiles à graviers, ....) Voir géologie générale de la région Pays-Basque, Béarn, Landes de Gascogne

Dans l'aire d'appellation, on distingue trois secteurs distincts :

  • Dans la partie nord-est la roche dominante est le Poudingue de Jurançon, un conglomérat à galets et ciment calcaire dont la partie affleurante est altérée et se présente donc sous forme d’une argile caillouteuse.
  • Au sud, le flysch domine. C’est une roche sédimentaire constituée d’alternances de bancs durs (gréseux ou calcaires) et de bancs tendres (sableux ou argileux). La formation des Pyrénées a basculé ces couches avec un pendage vers le nord.
  • A l’ouest, la géologie est plus diversifiée avec la présence de flysch, du Poudingue de Jurançon, de nappes sommitales à galets et surtout de molasses.

Sols

Sur ces différentes formations altérées se sont développés les sols suivants :

  •   des sols argileux à galets calcaires à l'est de l'aire d'appellation sur les formations de poudingue de Jurançon.
  •   des sols gréseux ou calcaires, souvent argileux au sud de l'aire d'appellation sur la formation de flysch altéré. 
  •   des sols argileux et pierreux et des sols de boulbènes* à  l'ouest où les formations sont diverses.

Les sommets des coteaux sont souvent recouverts de galets siliceux.

Boulbènes : Terme d'origine gasconne désignant des sols argileux composés d'éléments limoneux (cailloux, sables ou limons) accumulés par glissement sur les pentes ou les terrasses. Ils sont caractérisés par une faible perméabilité et et forment des sols fortement évolués. Sols de couleur rouge à blanche.

Pour en savoir plus, consulter les livres suivants:



Cépages principaux pour :

Vins blancsVins rougesVins rosés Vins grisVins Doux NaturelsVins mousseux
Petit manseng,
Gros manseng.


Cépages accessoires pour :

Vins blancsVins rougesVins rosésVins grisVins Doux NaturelsVins mousseux
Camaralet de Lasseube,
Courbu,
Petit courbu,
Lauzet.


Rendement de base

60 hl/ha pour les vins A.O.C Jurançon suivie de la mention « sec » - 40 hl/ha pour les A.O.C Jurançon et A.O.C Jurançon complétée de la mention « vendanges tardives ».

Régles d’encépagement* (Voir lexique)

La proportion des cépages principaux est supérieure à 50 % de l’encépagement.

Chaque exploitation doit respecter des règles d'encépagement pour chaque couleur de vins produits.
Par le terme encépagement, il faut comprendre la superficie de la totalité des parcelles de vignes de l’exploitation produisant le vin de l’appellation pour la couleur considérée.
La proportion de l’encépagement est appréciée, pour la couleur considérée, sur la totalité des parcelles de l’exploitation produisant le vin de l’appellation d’origine contrôlée.



Vinification, assemblage, élaboration, élevage des vins

  • Récolte
    Les vins proviennent de raisins récoltés à bonne maturité.
    Les raisins destinés à l’élaboration de vins susceptibles de bénéficier de la mention « vendanges tardives», sont récoltés à partir du 2 novembre.
    Les vins sont issus de raisins récoltés manuellement.
    Les vins sont issus de raisins récoltés par tries successives, à l’exception des vins susceptibles de bénéficier de la mention « sec ».
  • Maturité du raisin
    AOC « Jurançon » : Ne peuvent être considérés comme étant à bonne maturité les raisins présentant une richesse en sucre inférieure à  247 grammes par litre de moût pour le cépage petit manseng et 230 grammes par litre de moût pour les autres cépages.
    AOC « Jurançon » suivie de la mention « sec » : Ne peuvent être considérés comme étant à bonne maturité les raisins présentant une richesse en sucre inférieure à  187 grammes par litre de moût.
    AOC « Jurançon » complétée de la mention « vendanges tardives » : Ne peuvent être considérés comme étant à bonne maturité les raisins présentant une richesse en sucre inférieure à  281 grammes par litre de moût.
  • Les vins sont vinifiés conformément aux usages locaux, loyaux et constants.
  • Assemblage des cépages
    - Les vins sont issus d’un ou plusieurs cépages. Ils ne peuvent être issus des seuls cépages accessoires.
    - Dans les assemblages, les cépages principaux sont majoritaires.
    - Les vins susceptibles de bénéficier de la mention « vendanges tardives » sont issus des seuls cépages petit manseng et gros manseng.
  • Les vins susceptibles de bénéficier de la mention « vendanges tardives » font l’objet d’un élevage au moins jusqu’au 1er juin de la deuxième année qui suit celle de la récolte.
  • Date de mise en marché à destination du consommateur.
    - Les vins sont mis en marché à destination du consommateur selon les dispositions de l’article D. 645-17 du code rural et de la pêche maritime.
    - Les vins bénéficiant de la mention « vendanges tardives » sont mis en marché à destination du consommateur à partir du 15 juin de la deuxième année qui suit celle de la récolte.
  • Etiquetage
    - La mention « sec » est inscrite immédiatement à la suite du nom de l’appellation d’origine contrôlée.
    - Les vins susceptibles de bénéficier de la mention « vendanges tardives » sont présentés obligatoirement avec l’indication du millésime.
 


Organismes

 Association de défense et de gestion du Jurançonnais (ADGJ)

Maison des vins et du terroir de Jurançon
64360 Lacommande

Président(e) : Monsieur Henri Lapouble Laplace
Contact : clos.thou@wanadoo.fr ;
syndicat@vins-jurancon.fr ;
didierloustale@gmail.com



Les appellations > Toutes les appellations