Géologie de la France

Etude des sols - Pédol...

Notion de terroir viti...

Livres de géologie

Livres de pédologie

Livres sur les terroir...

Géologie de la France

Géologie des vignobles > Tous les articles

Le  paysage de la France a commencé à se façonner au Précambrien, il y a - 640 millions d'années avec l'orogenèse* cadomienne, puis au primaire avec les orogenèses calédonienne et hercynienne ( - 380 à - 300 millions d'années). La mise en place de la  chaîne hercynienne donne naissance au Massif armoricain, au Massif central, aux Vosges et aux Ardennes.

 Au cours des ères géologiques suivantes: secondaire, tertiaire et quaternaire, la mer envahit les terres pour de longues périodes, dépose d'importantes couches de sédiments, se retire , revient, dépose de nouveaux sédiments et forme le Bassin parisien et le Bassin aquitain. Le mouvement des masses continentales, le va et vient des mers et les glaciations du quaternaire vont modeler le relief de la France  et  le support des vignobles, tel que nous les connaissons aujourd'hui.

* Orogenèse: Processus conduisant à la formation de montagnes

Formation des terroirs viticoles

Au Précambrien et à l'ère primaire: le socle ancien se forme.

Au Précambrien, entre - 670 et - 540  millions d'années, d'importantes couches de sédiments marins se déposent et il y a formation:

  • des grès armoricains en Bretagne. (Cap-Fréhel)
  • des schistes briovèriens  , vignobles du  Pays nantais et des coteaux du Layon,

Au Primaire,  les orogenéses cadomiennes et hercyniennes contribuent à la formation de roches volcaniques, granitiques  et métamorphiques:

  • Granite des vignobles de Saint-Joseph, Condrieu .
  • Micaschistes et gneiss, roches du vignoble de la Côte Rôtie.
  • Schistes et calcaires du Silurien - Dévonien dans le sud du Massif central,  vignobles de Faugères et Saint-Chinian.
 

A l'ère secondaire: la mer envahit les terres.

Au Trias ( - 200 millions d'années), et au  Jurassique(- 180 millions d'années), la mer envahit la majeur partie des terres,  les couches de dépôts marins s'accumulent sur des épaisseurs très importantes. Selon les endroits se déposent des roches dures (calcaires et  grès) ou des roches plus tendres (marnes, sables, argiles). Au Crétacé, la mer revient et dépose d'épaisses couches de craie.

  •  Dépôts calcaires très durs et de marnes très tendres dans l'est du Bassin parisien entre -180 et - 135 millions d'années: vignobles de la Côte d'Or  ,  de Chablis, de Sancerre, de Menetou-Salon et des vignobles champenois de l'Aube
  •   Dépôt de craie au Crétacé entre - 96 et - 88 millions d'années: vignobles de Champagne, de Touraine, de Saumur.

A la fin de l'ère secondaire, la plaque africaine change de cap, revient et entre en collision avec l'Europe. A la fin de l'ère secondaire, (- 65 millions d'années),  la France est à nouveau émergée.

L'ère tertiaire. Surrections, effondrements.

La plaque africaine, entre en collision avec l'Europe et   les principales chaînes de montagnes (Pyrénées, Alpes, ...) et bassins d'effondrement (plaine d'Alsace, Limagne, ...) se forment. Lors de la surrection des Alpes, les sédiments déposés au Jurassique et au Crétacé glissent sur les pentes, se plissent et forment le Jura. Au Pliocène la mer revient et dépose des sables et des marnes dans la vallée du Rhône, en Alsace et en Limagnes.  L'érosion arrache de grandes quantité de roches qui se répandent dans les plaines et les vallées, le long des fleuves sur des centaines de kilomètres.

  • Vignobles du Jura

 

L'ère quaternaire - les glaciations - Formation des terrasses.

Les phénomènes de glaciation et d'érosion accumulent des matériaux dans le fond des vallées. Les grands fleuves, la Garonne, le Rhône  arrachent  et transportent tout au long de leur cours des quantités considérables de matériaux.  Des terrasses composées d'alluvions se forment. C'est sur ces terrasses que vont prendre place bon nombre de vignobles.

 

Bibliographie