Géologie de la France

Etude des sols - Pédol...

Notion de terroir viti...

Livres de géologie

Livres de pédologie

Livres sur les terroir...

Notion de terroir viticole

.Notion de terroir viticole > Tous les articles

    " Le mot "terroir" recouvre dans certains cas les sens suivants : territoire, contrée, étendue de terre assez limitée, considérée du point de vue de ses qualités ou de ses aptitudes agricoles". [Emmanuelle Vaudour , [1], "Les terroirs viticoles" ]

La notion de "terroir viticole" en France 

    Deux millénaires d'histoire viticole ont forgé dans notre pays  la notion de terroir viticole. L'extension de la vigne débute en France à l'époque Gallo-romaine, se poursuit encouragée par Charlemagne au moyen-age. Les monastères et les abbayes développent la culture de la vigne et deviennent les lieux d'élaboration des vins. Bon nombre de grands domaines viticoles ont longtemps appartenu à des congrégations religieuses.

    Le choix des meilleurs terrains, des pratiques culturales et des cépages adaptés au lieu de production a demandé des siècles d'observation, de tâtonnements et de recherche. Au fil du temps, des techniques et des savoirs empiriques se sont transmis de vigneron en vigneron et les bons terroirs susceptibles de porter la vigne ont été répertoriés  par l'homme.

    Certains très favorables à la culture de la vigne permettent la production de vins prestigieux. Ils ont été distingués au cours des décennies soit par un classement officiel  à l'exemple du classement des 51 Grands Crus classés en Alsace  (Kirchberg de Barr, Kitterlé, Mambourg,...) ou du classement des Grands Crus classés en 1855  dans le Médoc (Château Margaux, Château Cos d'Estournel, Château  Latour, ...), soit le nom du lieu dit ou de la commune d'origine suffit  à faire valoir leur notoriété à l'exemple des terroirs appelés climats en Bourgogne  (Corton, Montrachet, Chambertin, Romanée-Conti, La Tâche, Richebourg, Clos Vougeot, ... ).

Barr - Grand Cru du Kirchberg de Barr - Chapelle Saint Martin - © M.CRIVELLARO

Barr - Grand Cru du Kirchberg de Barr - Le Kirchberg doit son nom à la Chapelle Saint Martin érigée au sommet de la colline.

Le terroir et la typicité d'un vin

    Un terroir est par définition une étendue de terrain. Mais un terroir ne peut se réduire au seul terrain viticole. Les facteurs naturels: sol, sous-sol, vigne, cépages, climat, exposition,  pente,  lieu géographique et les facteurs humains sont indissociables de la notion de terroir. Ils caractérisent la typicité d'un vin. Un vin élaboré à partir de raisins récoltés sur une parcelle déterminée acquiert des propriétés organoleptiques, un caractère unique, une typicité que l'on ne retrouvera dans aucun autre vin, même élaboré avec des raisins issus de cépages identiques sur un terrain mitoyen.

    Le vin est associé à une région, à son lieu de production, au climat, aux parcelles de vignobles qui portent le raisin nécessaire à son élaboration, aux pratiques culturales et au savoir faire des vignerons. Le travail , le savoir faire et l'implication du vigneron sont des facteurs déterminants pour mettre en valeur la typicité du terroir et élaborer un bon vin. 

    Le livre  "Sols et environnements" [2]  donne au  Chapitre 5 " Terroirs viticoles et sols" la définition suivante : "L'acception générale du terme "terroir" considère qu'un site, un environnement ou une origine géographiques sont des lieux de naissance d'une qualité organoleptique communément reconnue et inimitable (la typicité)."

AOC et concept de terroir

    En France, la production viticole est encadrée par le système des Appellations d'Origine Contrôlée (AOC), appelé  Appellations d'Origine Protégée (AOP) selon les normes européennes.

    Pour être classé en AOC, un vin doit être élaboré en respectant un ensemble de règles établies par l' Institut National des Appellations d'Origine (INAO). Publiées dans un décret au journal officiel, ces règles délimitent les aires de production, fixent entre autre le rendement maximum à l'hectare, la liste des cépages autorisés, les modes de vinification des vins  conformément aux usages locaux, loyaux et constants.

    Le concept de terroir est le fondement des AOC : "Un terroir est une parcelle de quelques ha ou une aire géographique de plusieurs km2, en général c'est l'ensemble des parcelles viticoles situées dans une même région ou une même commune, sur un même type de sol, avec les mêmes conditions climatiques, et des vignes  conduites avec les mêmes techniques viticoles. Ces conditions, définissent un terroir qui contribuent à donner au vin un caractère unique, une typicité générale aux raisins récoltés et au vin qui en sera issu. Certains vignerons sauront l'exprimer de façon différente par leur travail et on appréciera plus ou moins leurs vins."

    Jacques Fanet [3] donne la définition suivante de l'AOC : "La raison d'être de l'AOC est la mise en valeur du milieu naturel (sol, climat) par des pratiques humaines héritées de la tradition, et qui permettent d'obtenir un produit original, non reproductible, dont les qualités essentielles sont liées au lieu de récolte."

L'AOC garantit  la qualité, le caractère inimitable du vin et son origine. Le vigneron exprimera le terroir avec plus ou moins de finesse selon son savoir-faire.

Vignoble A.O.C Languedoc - Montpeyroux - Pancarte - © M.CRIVELLARO

Vignoble A.O.C Languedoc - Montpeyroux - Pancarte.

   Les facteurs terroirs  

    Le terme terroir conduit à évoquer les types de sols, de sous-sol (géologie, pédologie, hydrologie), l'espace géographique (topologie) et climatique (macroclimat, microclimat, effet millésime), les cépages et porte-greffes (botanique) qui caractérisent au final la qualité de la vendange et le vigneron qui doit tenir compte de tous ces éléments naturels pour conduire sa vigne et exprimer au mieux son terroir. Ces facteurs naturels et humains sont appelés les facteurs terroirs.
    Sols et climat  sont les composantes, les facteurs naturels les plus importants  qui caractérisent les terroirs viticoles et les propriétés organoleptiques des vins.

Comment ces différents facteurs naturels agissent sur le terroir et la typicité des vins ? 

Agronomes, géologues, géographes, climatologues, hydrogéologues, botanistes ont tenté même si sur le plan scientifique rien n'est démontré, de donner quelques explications sur ces interactions qui restent complexes.
Les articles ci-dessous font état des résultats de ces recherches et des interactions observées entre climat, plante et sol.

 "Facteur sol et terroir", "Facteur climat et terroir", "Cépages - Topographie, facteurs humains et terroirs",

 
 

   Bibliographie