Le Médoc : Appellation Pauillac (AOC - AOP)

Pauillac (AOC - AOP)

Pauillac (AOC - AOP)
Région : Bordeaux

Sous région : Haut-Médoc

Catégorie : AOC - AOP

Decret d'origine : 14 novembre 1936

Type d' appellation : Appellation communale

Vins produits couleur : Vins rouges -

Superficie : 1250 ha

Production : 55 000 hl



Dénomination - Dénominations géographiques et indications complémentaires

Pauillac



Mention spéciale

"Grand Cru Classé" - "Cru Bourgeois"  -  "Cru Artisan"

- Plusieurs vins de l'appellation Pauillac bénéficient d'un classement soit en "Grand Cru Classé", soit en "Cru Bourgeois" , soit en "Cru Artisan". Ce classement est indiqué sur l'étiquette.

(Voir la liste des vins figurant dans l'un de ces classements, ci-dessous dans le rubrique "Crus classé" )



Types de vins produits

Vins rouges -



Caractéristiques des vins

Titre alcoométrique volumique acquis (nouveau)* :
VinsMinimum en % vol.Maximum en % vol.
Pauillac Pas de disposition particulière. 13.5 % vol


Teneur en sucres résiduels : - Tout lot de vin commercialisé présente une teneur en sucres fermentescibles (glucose et fructose) inférieure ou égale à 2 grammes par litre.

Potentiel de garde : 5 à 15 ans

Température de service : 15 à 16°C

Caractère des vins :

L’appellation d’origine contrôlée « Pauillac » est réservée aux vins tranquilles rouges.

- Vins tranquilles rouges d'assemblage avec une forte proportion de cabernet-sauvignon (70 % de l'encépagement). Le cabernet-sauvignon confère au vin sa structure, son bouquet et son potentiel de vieillissement. Le merlot très présent dans les assemblages apporte  rondeur et fruit aux vins. L'assemblage est complété par le cépage  petit-verdot qui donne un vin riche en couleur, en fruits et en tannins.

- Ils sont définis par les mots suivants : couleur très soutenue. puissants, finesse, corsés, charpentés, de longue garde, arômes de sous-bois et fruits rouges.

Les châteaux  Grands Crus classés proposent tous des seconds vins AOC Pauillac



Mets et vins :

Viandes rouges, gibiers, agneau de Pauillac.



Aire de production

La récolte des raisins, la vinification, l’élaboration et l’élevage des vins sont assurés sur le territoire de
la commune de Pauillac du département de la Gironde ainsi que sur les parcelles indiquées en annexe
du cahier des charges de l'appellation pour les communes suivantes : Cissac-Médoc, Saint-Estèphe, Saint-Julien-Beychevelle et Saint-Sauveur.



Paysage viticole

La zone géographique de l’appellation  « Pauillac » s'étend sur la rive gauche de l'estuaire de la Gironde sur le territoire de la commune de Pauillac  entre la Jalle* du Breuil limite nord de l'appellation et le Ruisseau de Juillac  limite sud de l'appellation en une bande de 7 kilomètres de longueur et de 4 kilomètres de largeur. Bande ouverte à l'est sur les zones de palus* en bordure de Gironde. 

L'aire d'appellation concerne également quelques parcelles situées sur les communes de Cissac-Médoc, Saint-Estèphe, Saint-Julien-Beychevelle et Saint-Sauveur.

Dans les deux zones, le vignoble est planté sur les terrasses graveleuses quaternaires de graves garonnaises, disséquées par l'érosion hydroéolienne en croupes (collines) plus ou moins élevées dont l'altitude varie entre 3 et 30 mètres. On peut citer au nord la croupe de château Lafite-Rothschild à une altitude de 30 mètres qui domine la jalle du Breuil et le marais de Lafite, celle de château Mouton-Rothschild également à une altitude de 30 mètres, celle de château Pontet-Canet altitude 26 mètres, celle de château Pibran et d'Armailhac qui domine le marais de Pibran et le chenal du Gaët, au sud  la croupe de château Latour à une altitude de 15 mètres qui s'ouvre à l'est sur les zones de palus en bordure de Gironde et au sud sur le ruisseau de Julliac, et à l'ouest de la D2 la croupe du château Pichon-Longueville-Baron à 21 mètres d'altitude qui s'ouvre vers le ruisseau de Julliac.

Les croupes sont bien drainées, les eaux de ruissellement s'écoulent vers les marais et les petits ruisseaux présents au bas des pentes avant d'être canalisées vers la Gironde. On peut citer  la jalle du Breuil au nord, et le marais de Lafite qui séparent l' appellation "Pauillac" de l'appellation "Saint-Estèphe", le ruisseau de Julliac au sud qui marque la frontière entre les appellations  Pauillac et Saint-Julien, le Chenal du Gaët au centre de l'aire d'appellation qui partage l'aire d'appellation en deux blocs: une zone viticole au nord de Pauillac qui s'étend du chenal à à la limite communale de la commune de Saint-Estéphe et en une zone viticole au sud de Pauillac qui va du chenal à la limite communale de Saint-Julien de Beychevelle et au hameau de Bages l'estey Gombeau.

Les zones de dépressions sont souvent comblées de sables éoliens , appelés Sables des Landes.

La ville de Pauillac est située au centre de l& zone géographique sur la rive de l’estuaire, en contrebas des croupes.

*Les « jalles » et les « esteys » sont des ruisseaux qui drainent l’ensemble des sols des croupes de graves qui portent le vignoble vers la Gironde. Ils coïncident souvent avec les limites communales des appellations.

* Les « palus » sont constitués d'alluvions récentes, fins postglaciaires composées d'argiles et de limons déposés le long des rives de l'estuaire. Les terres de palus sont consacrés à l’élevage, aux pâturages ou boisées.

  

 

Croupe portant le vignoble de Château Latour en bordure de Gironde - © M.CRIVELLARO

Croupe portant le vignoble de Château Latour en bordure de Gironde - (altitude 15 m). Au loin , on aperçoit le village de Saint-Julien de Beychevelle.

Plus d'information : Grand-Atlas-des-vignobles



Climat

Océanique tempéré

Géologie - Pédologie

Sous-sol :    
Il est constitué de grandes épaisseurs de dépôt fluviatiles de graves garonnaises quaternaires d’une dizaine de mètres en moyenne d'épaisseur déposées en terrasses alluviales sur un soubassement d’argiles sannoisiennes d’âge Oligocène et de calcaire et de marnes de Saint-Estèphe d'àge Eocène supérieur.
Le réseau hydrographique dense a morcelé les terrasses alluviales en croupes. Ce qui permet l’évacuation des eaux de drainage.
Au sud-ouest , la couche de graves repose à certains endroits sur du calcaire à astéries.

Sols
Les sols sont graveleux, caillouteux, constitués d’argile sableuse à graviers, de petits et gros galets, entrecoupés d’argiles et de sables. Perméables, bien drainés, les sols permettent un enracinement profond de la vigne jusqu'à 5 mètres de profondeur et une bonne alimentation en eau en période sèche.  La vigne se nourrit des éléments situés en profondeur dans le calcaire et les marnes de Saint-Estèphe (calcium, azote ...).

(voir aussi géologie du Médoc et géologie du Blayais) .

Sol graveleux , graves garonnaises  du Günz - © M.CRIVELLARO

Sol graveleux, graves garonnaises du Günz -

Plus d'information : Grand-Atlas-des-vignobles



Cépages principaux pour :

Vins blancsVins rougesVins rosés Vins grisVins Doux NaturelsVins mousseux
- Cabernet-sauvignon, - - - -
- Cabrnet franc, - - - -
- Merlot, - - -
- Petit Verdot, - - - -
- Cot ou (Malbec), - - - -
- Carmenère. - - - -


Récolte du raisin

- Les vins proviennent de raisins récoltés à bonne maturité.



Maturité du raisin, richesse minimale en sucre des raisins*

Ne peuvent être considérés comme étant à bonne maturité les raisins présentant une richesse en
sucre inférieure à :
- 189 grammes par litre de moût pour le merlot
- et 180 grammes par litre de moût pour les autres cépages.

Titre alcoométrique volumique naturel minimum.
- Les vins présentent un titre alcoométrique volumique naturel minimum de 11 %.



Rendement de base - Nombre d'hectolitres à l'hectare*

57 hl/ha



Vinification, assemblage, élaboration, élevage des vins

- Les vins sont vinifiés conformément aux usages locaux, loyaux et constants.

- Les vins font l’objet d’un élevage au moins jusqu’au 1er juin de l’année qui suit celle de la récolte.

- Le conditionnement est réalisé au plus tôt le 1er juin de l’année qui suit celle de la récolte et au
plus tard le 31 décembre de la troisième année qui suit celle de la récolte.

 


Mise en marché à destination du consommateur,

- A l’issue de la période d’élevage, les vins sont mis en marché à destination du consommateur à partir
du 1er septembre de l’année suivant celle de la récolte.

Étiquetage
 L’étiquetage peut préciser l’unité géographique plus grande « Vin de Bordeaux - Médoc » ou « Grand
 Vin de Bordeaux - Médoc ».
Les dimensions des caractères de cette dénomination ne sont pas supérieures, aussi bien en hauteur qu’en largeur, aux deux tiers de celles des caractères composant le nom de l’appellation d’origine contrôlée.



Crus Classés

  • 18 Grands Crus classés:

 Premiers crus 

 deuxième cru 

 Quatrième cru 

Châteaux :

 - Lafite-Rothschild
 - Latour
 - Mouton-Rothschild
 

Châteaux :

 - Pichon-Longueville-Baron
 - Pichon-Longueville Comtesse de Lalande
 

Châteaux :

 - Duhart-Millon-Rotschild

  Cinquième cru 
.

Châteaux :

Batailley - Clerc-Milon - Croizet-Bages - Grand-Puy-Ducasse - Grand-Puy-La-Coste - Haut-Bages-Libéral - Haut-Batailley  - Lynch-Bages -  Lynch-Moussas -  Mouton-Baron-Philippe - Pedesclaux -  Pontet-Canet.

  •  5 Crus Bourgeois (sélection officielle 2008) :
    Château Fonbadet - Château Haut-Bages Monpelou - Château La Fleur Peyrabon - Château Plantey - Château Tour Sieujean
  •  1 Crus Artisan :
    Château Béhéré

(Voir les classements des vins du Médoc )



Organismes

Syndicat viticole de Pauillac

Château Lynch Bages
Place de l’Eglise
33250 Pauillac

Tel : 05.56.73.24.21
Fax : 05.56.59.26.42

Président(e) : Monsieur Jean-Michel Cazes
Contact : Carine Frugier mv-se@wanadoo.fr



Les appellations > Toutes les appellations