Côte De Beaune : Le vignoble

Carte des appellations de la Côte de Beaune - © M.CRIVELLARO

Situation de la  Côte de Beaune

Sur le département de la Côte d'Or, le vignoble de la Côte de Beaune est implanté sur  le versant oriental  de l'arrière-côte* , face à la vallée de la Saône selon une direction nord-sud. La route nationale 74 et la voie ferrée marquent  la limite du vignoble avec la plaine de la Saône.

Le vignoble s'étend sur 30 kilomètres de long et 2 kilomètres de large à une altitude de 300 à 450 mètres de Ladoix-Serrigny à Dezize-lès-Maranges commune située après Santenay.

Le climat  de la Côte de Beaune

Océanique à influences continentale et méditerranéenne.

Géomorphologie de la Côte d'Or

L'arrière côte*

Entre le massif du Morvan à l’ouest et  la plaine de la Saône à l’est,  la Côte d’Or ou la Côte va de Dijon au nord à Chagny au sud, elle inclue  les vignobles de la Côte de Nuits et de la Côte de Beaune.

Une coupe de terrains faîte entre le Morvan et la plaine de la Saône, montre un vaste escalier composé de  cinq marches séparées par des failles, qui descendent vers le bassin d’effondrement de la Saône :

  • Les sommets granitiques du Morvan (altitude 900 m),  forment la plus haute marche à l’ouest. 
  • La région de Pouilly en Auxois forme la deuxième marche, c’est une dépression où affleurent les marnes du Lias.
  • La « Montagne » ou troisième marche correspond à un plateau recouvert de calcaires durs du Bajociens mis en place au Jurassique moyen.  Sa bordure orientale abrite les premiers vignobles des Hautes-Côtes de Nuits et de Beaune (altitude 500 à 600 m).
  • L’arrière côte ,  plateau calcaire du Jurassique correspond à la  quatrième marche,  elle porte  les vignobles  des Hautes Côtes de Nuits et de Beaune. (altitude 400 à 500 m). Sa bordure orientale forme la Côte ou Côte d’Or où sont installées  les vignobles de la Côte-de-Nuits et de la Côte de Beaune.(altitude 250 à 400m)
  • La plaine de la Saône est la cinquième marche, formée par un remplissage d’alluvions  tertiaires (marnes, sables, cailloutis).(altitude 250 m)

(Voir aussi géologie de la Bourgogne)

Géologie - Pédologie  de la Côte de Beaune

Le sous-sol

Déposées sur le socle granitique hercynien lors des transgressions marines au Mésozoïque , une série de couches géologiques du Jurassique moyen et supérieur structurent la couverture actuelle de la Côte d'Or.
 Deux ondulations transversales :

  •  l’une anticlinale (anticlinal* de Gevrey) relève le Jurassique moyen et inférieur dans la Côte de Nuits.
     Anticlinal* :  Plissement vers le haut, dont le centre est occupé par les couches sédimentaires les plus anciennes.(ici Jurassique moyen et  inférieur ) 
  •  l’autre synclinale (synclinal* de Volnay) abaisse le Jurassique supérieur au niveau de la Bresse dans la Côte de Beaune.
     Synclinal* :Plissement rentré vers le bas, dont le centre est occupé par les couches sédimentaires les plus jeunes. (Ici Jurassique supérieur)

Dans la Côte de Beaune de Ladoix-Serrigny jusqu’à Cheilly-Les-Maranges, le vignoble est implanté sur des sols du Jurassique supérieur et moyen organisés autour du synclinal de Volnay.  La Côte-de-Beaune commence à Ladoix-Serrigny avec la montagne de Corton, où apparaît le Jurassique supérieur. Au sud de Volnay, la tendance s'inverse, les couches géologiques commencent à se relever et  le Jurassique moyen réapparait progressivement.

Selon notre situation dans le vignoble, on trouve alternativement de haut en bas du versant organisées autour de cette ondulation anticlinale-synclinale les couches géologiques suivantes mises à l'affleurement par l'érosion :

  • Les calcaires durs de l’Oxfordien* supérieur (couverts de forêts, ils forment le sommet de la Côte).
  • Les calcaires marneux, tendres de l’Oxfordien* moyen.
  • L’oolithe ferrugineuse du Callovien* Oxfordien*
  • Les calcaires oolithiques de la dalle nacrée dure du Bathonien* supérieur.
  • Le calcaire oolithique blanc du Bathonien* moyen ou calcaire  dur de Comblanchien
  • Calcaire du Bathonien* inférieur  ou  pierre tendre de Premeaux 

*Oxfordien est un étage du Jurassique supérieur . Callovien  et Bathonien sont des étages du Jurassique moyen.

Le sol

Les sols sur lesquelles sont plantés les vignes sont recouverts d'éboulis calcaires provenant du haut de la Côte, de limons rouges déposés aux époques glaciaires et de roches issues de l'altération des couches géologiques sous-jacentes. Ils sont brun calcaire et pierreux.En haut de versant, les sols sont maigres très calcaires,  ils s’enrichissent en argile en allant vers le bas.

Les affleurements marneux  caractèrisent la Côte de Beaune et ses vins blancs. On distingue trois types de coteaux caractérisques: ceux de la montagne de Corton, ceux de la Côte des Blancs et ceux de Chassagne , de Santenay et Maranges.

Plusieurs cours d'eau entaillent les marnes et les calcaires de la Côte de Beaune: le Rhoin à Savigny-lès-Beaune, l'Avant-Dheune à Pommard, le ruisseau de Saint-Romain à Meursault et le vallon de Saint-Aubin à Chassagne-Montrachet.

Chassagne-Montrachet  - Sols bruns, calcaires et pierreux, issus de l'altération des couches géologiques sous-jacentes - © M.CRIVELLARO

Chassagne-Montrachet  - Sols bruns, calcaires et pierreux, issus de l'altération des couches géologiques sous-jacentes.

Volnay - Pommard - Sols bruns, calcaires recouverts d'éboulis calcaires provenant du haut de la Côte - © M.CRIVELLARO

Volnay - Pommard - Sols bruns, calcaires recouverts d'éboulis calcaires provenant du haut de la Côte.

Paysages viticoles de la Côte de Beaune

 Le vignoble s'étend de la Côte à la plaine, sur un versant convexe aux pentes abruptes jusqu’à mi-côte,  qui s’adoucissent progressivement  et finissent par s’aplanir au niveau de la route nationale 74. Des cours d'eau  avec des cônes de déjection jalonnent la Côte.

Vues des vignobles

Volnay - Le vignoble - © M.CRIVELLARO

Volnay - Le vignoble.

Pommard - Église de Pommard - © M.CRIVELLARO

Pommard - Église de Pommard.

Pommard - Vue générale du vignoble - © M.CRIVELLARO

Pommard - Vue générale du vignoble.

Pommard - Le vignoble - © M.CRIVELLARO

Pommard - Le vignoble.

Monthelie - Le vignoble sur les coteaux de Volnay - © M.CRIVELLARO

Monthelie - Le vignoble sur les coteaux de Volnay.

Meursault - Le village et le vignoble - © M.CRIVELLARO

Meursault - Le village et le vignoble.

Blagny - Le vignoble sur les coteaux entre Meursault et Puligny - Montrachet - © M.CRIVELLARO

Blagny - Le vignoble sur les coteaux entre Meursault et Puligny - Montrachet.

Blagny -Le vignoble sur les coteaux vers Meursault - © M.CRIVELLARO

Blagny -Le vignoble sur les coteaux vers Meursault.

Puligny-Montrachet - Le vignoble s'étend autour du village -  © M.CRIVELLARO

Puligny-Montrachet - Le vignoble s'étend autour du village.

Chassagne-Montrachet  - Panneau sur la route des vins - © M.CRIVELLARO

Chassagne-Montrachet  - Panneau sur la route des vins.

Chassagne-Montrachet  - Le village au pied de la falaise calcaire - © M.CRIVELLARO

Chassagne-Montrachet  - Le village au pied de la falaise calcaire.

Chassagne-Montrachet  - Le vignoble au pied des coteaux boisés - © M.CRIVELLARO

Chassagne-Montrachet  - Le vignoble au pied des coteaux boisés.

Chassagne-Montrachet  - Le vignoble - © M.CRIVELLARO

Chassagne-Montrachet  - Le vignoble.

Production  A.O.C

  • 318 000  hl/an

Les vins rouges de pinot noir représentent 70% de la production et les vins blancs de chardonnay environ 30% .

Encépagement

6 400ha

Types de vins

La Côte de Beaune produit principalement des vins rouges de pinot noir aux caractéristiques marquées par le terroir dans sa partie nord de Ladoix-Serrigny à Auxey-Duresses, là nous arrivons dans la Côte de Blancs où au sud de Volnay, le substrat du  sous-sol composé de marnes permettent  au cépage chardonnay de s'exprimer et de produire principalement des vins blancs  qui sont parmi les meilleurs de France.

Le sous-sol constitué de couches géologiques très variées, les vignes plantées à une altitude qui varie de 200 à 350 mètres, la présence de combes et de cônes de déjection, les versants avec des expositions au soleil plus ou moins favorables sont autant de facteurs qui déterminent le terroir et influencent les caractéristiques finales  du cépage et du vin.

Les vins sont différents d'une commune à l'autre, de deux lieux-dits contigus, même distants de quelques mètres. Pour tenir compte de ces différences le vignoble de la Côte de Nuits a été divisé  en lieux-dits appelés ( climat ).

Les appellations suivent ces caractéristiques.

Trois types d'appellations caractérisent les vins :  A.O.C communales,  A.O.C communales premiers crus et A.O.C Grands Crus.

On trouve également les appellations régionales Bourgogne classsiques dont une appellation régionale spécifique à la Côte de Beaune avec sa dénomination géographique : "Bourgogne La Chapelle Notre-Dame"

Situation des différents  types d'appellations 

  • Les vins d'appellation régionale sont situées au delà de la nationale 74 vers la plaine de la Bresse.
  • Les appellations communales sont implantées sur les terroirs en haut du versant de la Côte , dans le piémont en bas de coteau, dans les expositions nord des cônes de déjection.
  • Les appellations communales premiers crus et les Grands crus sont implantés à mi-pente sur les meilleurs terrains et les meilleures expositions.

En appellation communales, le  vignoble produit principalement des vins rouges de cépage pinot noir environ 70 % de la production.

  • Tous les terroirs classés grands crus au nombre de 8 pour les vins blancs de Bourgogne se trouvent dans la Côte de Beaune , à l'exception de A.O.C Musigny blanc qui reste une production confidentielle de la Côte de Nuits. Un seul climat est classé grand cru pour les  vins rouges : le grand cru  Corton . Le Grand cru  "Corton" produit des vins rouges et des vins blancs. Les deux lieux de production sont la Montagne de Corton et la Côte des Blancs autour des villages de Puligny-Montrachet et Chassagne Montrachet.

A côté des grands crus , on trouve de nombreux grands vins renommés comme Beaune, Pommard , Meursault , Chassagne-Montrachet ...

Caractères généraux des vins de Côte de Beaune 

Vins rouges  : Les vins rouges sont corsés , charpentés, fruités.
 
 Vins blancs  : Les vins blancs sont secs , fins , parfumés aux arômes de noisette et d'amande grillée.

 (Plus de détails dans chaque appellation)

Information 

  • Les vins récoltés sur les communes Auxey-Duresses, Chassagne-Montrachet, Chorey-lès-Beaune, Ladoix- Serrigny, Meursault, Monthelie, Pernand-Vergelesses, Puligny-Montrachet, Saint-Aubin, Saint-Romain, Santenay, Savigny-lès-Beaune, Cheilly-lès-Maranges, Dezize-lès-Maranges, Remigny et Sampignylès- Maranges  peuvent prétendre à l'appellation "Côte-de-Beaune-Villages" . (voir appellations communales)
  • Il ne faut pas confondre les appellations "Côte-de-Beaune-Villages" et "Côte-de-Beaune". L'appellation "Côte-de-Beaune"  concerne que les lieux-dits suivants : Les Pierres Blanches, Les Topes Bizot, Les Mondes Rondes, Les Montbattois, La Grande Chatelaine, Les Monsnières situés sur la Montagne de Beaune.

Les types de bouteilles

Bouteilles de vins de la Côte de Beaune - Vins de la Maison Joseph Drouhin et  de la Maison Louis Latour à Beaune

Bouteilles de vins de la Côte de Beaune -

Vins de la Maison Joseph Drouhin et  de la Maison Louis Latour à Beaune

Beaune - Les Hospices de Beaune

Il ne s'agit pas d'une appellation, mais d'une mention que l'on trouve sur certaines étiquettes de vin représentant des vignobles appartenant aux Hospice de la ville Beaune.

Les  Hospices de Beaune (Hôtel Dieu et Hospice de la Charité) ont été créés pour soigner les pauvres en 1443 par Nicolas Rollin, chancelier du duc de Bourgogne Philippe III de Bourgogne (Philippe le Bon), et son épouse Guigone de Salins.

C'est par des legs et des donations sous forme de vignobles que les Hospices sont devenus propriétaires de  60 hectares de vignobles dans les côte de Beaune et dans les côte de Nuits. Les terrains viticoles sont situés dans des zones d'appellation communales, premiers crus et grands crus.

Les quarante-et-une cuvées  sont vendues sous forme de vente aux enchères   « à la bougie », le troisième dimanche de novembre ,sous le nom de vente des Hospices de Beaune.  Les fonds permettent l'entretien et le financement des Hospices et de l'hôpital de Beaune.

Les vins sont vendus en fûts neufs, obligatoirement mis en bouteilles en Bourgogne par l'acheteur. Les étiquettes sont fournies par l'administration des Hospices. Le millésime, la cuvée portant le nom du donateur et le nom de l’acquéreur sont inindiquées sur l'étiquette.

Vin des Hospices de Beaune