La Région Bourgogne : Les vignobles de Bourgogne

Carte des régions viticoles de Bourgogne

Carte des régions viticoles de Bourgogne - © M.CRIVELLARO
 

Situation du vignoble de Bourgogne

Le vignoble de Bourgogne s'étend sur quatre départements: l'Yonne, la Côte d'Or, la Saône-et-Loire et le Rhône.

On distingue quatre grandes régions viticoles

Les vignobles de l'Yonne sur le département de L'Yonne entre les communes d'Auxerre et de Tonnerre avec les vignobles de: Chablis (Chablisien), de l'Auxerrois , de Tonnerre (Tonnerrois), de Joigny ( Jovinien avec la Côte Saint-Jacques ) et de Vézelay (Vézelien) . On y rattache également le petit vignoble  implanté sur quelques communes autour de la commune de Châtillon-sur-Seine (le Chatillonnais)  qui produit principalement des crémants de Bourgogne et des vins A.OC Bourgogne.

Les vignobles de la Côte de Nuits , de la Côte de Beaune , des Hautes-Côtes de Nuits , des Hautes-Côtes de Beaune  

Les vignobles de la Côte Chalonnaise , du Couchois et du Mâconnais sur le département de Saône-et-Loire.

Les vignobles du Beaujolais et des Coteaux du Lyonnais sur le département du Rhône.

Les coteaux du Lyonnais non rattachés à la Bourgone viticole seront par mesure de facilité étudiés dans la région Bourgogne.

Le climat en région Bourgogne

Climat de type continental: hivers froids, gelées au printemps, étés chauds, automnes ensoleillés.

L'orientation des vignes sur les coteaux, le réseau de failles et l'étendue du vignoble de Bourgogne  favorisent l'existence dans chaque appellation de nombreux microclimats.

Le terme "climat" en Bourgogne

Le terme "Climat"  en bourgogne est utilisé avec le nom d'une appellation pour désigner un lieu-dit ou une parcelle cadastré caractérisé par un type de sol et un microclimat défini. A ne pas confondre avec l'ensemble des phénomènes météorologiques qui caractérisent une zone géographique.

Le "Climat" correspond à la notion de cru  dans d'autres régions. Sur l'étiquette ci-dessous le lieu dit "Clos d la Maréchale " est un climat.

Nuits-Saint-Georges - 1er-Cru - Clos-de-la-Marechale.
 

Géologiquement deux grandes régions se distinguent:

La Côte des Bars région sédimentaire du Bassin parisien située au nord-ouest de Dijon qui porte les vignobles de l'Yonne (Chablis, Irancy, Saint-Bris, Côtes d'Auxerre, Vézelay, ...) 

La Côte bourguignonne qui s'étend sur 200 km entre Dijon et Lyon entre  la plaine de la Saône à l'est et le massif du Morvan à l'ouest. La Côte bourguignonne est issue des différentes phases successives de soulèvements, effondrements de la partie orientale du Massif central (Morvan) suite aux contrecoups de l’orogenèse alpine et de l'effondrement de la vallée de la Saône et de la plaine Bresse . Un réseau de failles très denses d'orientation sud-sud-ouest nord-nord-est structure le sous-sol.
Les formations géologiques sédimentaires mises en place au Mésozoïque recouvrent différemment  le socle ancien. Les terrains qui portent les vignobles sont argilo-calcaires quand ils ont conservés cette couverture sédimentaire et granitiques lorsque celle-ci a disparue.
Du nord au sud, les terrains viticoles implantés sur  la Côte bourguignonne font apparaitre des terroirs aux structures géologiques différentes. De ce fait, on les regroupe en quatre sous-régions viticoles qui sont : la Côte de Nuits et la Côte de Beaune, la Côte Chalonnaise, le Mâconnais et le Beaujolais.

Géologie - Pédologie  de la région Bourgogne

Les grandes étapes de la formation géologique du sous sol de la région Bourgogne

Les  terroirs du vignoble de Bourgogne sont installés sur des sols argilo-calcaires  du Jurassique. (- 205 Ma à – 135 Ma).
A l’ère secondaire ou Mésozoïque (- 245 à – 65 Ma), la région qui porte le vignoble de Bourgogne  a connu plusieurs transgressions marines. D’épaisses couches de sédiments calcaires, marneux et argileux se sont déposées sur le socle primaire constitué de roches granitiques et métamorphiques.

Commencée il y a 60 Ma, la surrection des Alpes sous la poussée de la plaque africaine, a comprimé la région et  fait rejouer le faisceau de failles mis en place lors de l’orogenèse hercynienne. Il y a 33 Ma, une période de décompression a provoqué l’effondrement de la  vallée de la Saône le long d’une faille principale de direction nord-sud allant de Dijon à Lyon.

Le Massif du Morvan et les plateaux calcaires situés le long de cette dépression ont subit de fortes contraintes. Ces contraintes ont fracturé le socle calcaire et mis en place un faisceau de failles aux orientations  croisées. Morcelés en blocs, en gradins, les plateaux calcaires se sont effondrés, déplacés les uns par rapport aux autres, positionnés en marches d’escaliers  vers la plaine de la Saône formant les reliefs de la montagne, l’arrière côte et la côte de Dijon à Mâcon.  
Les terrains jurassiques situés à l’ouest du Morvan et du seuil de Bourgogne ont  été relevés plus faiblement, par la surrection alpine. Inclinés en pente douce vers le Bassin parisien, l'érosion a raboté les couches sédimentaires (marnes tendres et calcaires durs), donnant naissance à un relief de "côtes" ou "cuestas" qui portent actuellement les vignobles de l'Yonne le long de la Côte des Bars.

Voir également : Histoire géologique du Bassin parisien) et  Géologie de Histoire géologique de la Bourgogne

 

Différentes formations principalement jurassiques composent les sous-sols des vignobles

Les vignobles de l'Yonne reposent sur des sous-sols de calcaires  Kimméridgien et  Portlandien (étages du Jurassique supérieur).

Les grands vignobles de la Côte de Dijon à Chagny sont implantés sur des sous-sols calcaires ou marno-calcaires du Jurassique moyen et supérieur.

Les vignobles du Mâconnais  sont plantés sur des terrains sédimentaires composés de marnes du  jurassique  inférieur et  moyen.

Le soubassement des vignobles de la  Côte chalonnaise est principalement d’âge triasique.

Dans le Beaujolais, le socle cristallin rejoint la plaine de la Saône, le sous-sol est principalement composé de roches granitiques et métamorphiques. Le substrat jurassique est également présent.

Les sols

  Transformés par les agents atmosphériques et transportés  par les eaux de ruissellement, les couches de matériaux d'origine calcaire diverses ont donné naissance à des sols aux caractéristiques différentes selon leur position sur le versant. on trouve du haut au bas des versants: des sols bruns calcaires, des rendzines, des sols bruns, tous recouverts d'éboulis et de boues argileuses. Sur les versants des coteaux, des éboulis calcaires grossiers, des argiles et des coulées de boues recouvrent ou se mélangent aux couches de matériaux déjà altérés sur place.

Les vignobles de Bourgogne sont implantés principalement sur des sols argilo-calcaires jurassiques jusqu'à Mâcon.  Au sud de Mâcon, dans le Beaujolais, les contreforts granitiques du Massif central prennent le relais.

Solutré-Pouilly - Sol couvert d'éboulis calcaires, arrachés et charriés des hauteurs - © M.CRIVELLARO

Solutré-Pouilly - Sol couvert d'éboulis calcaires, arrachés et charriés des hauteurs.

Paysages viticoles de la région Bourgogne

Le paysage nous offre des reliefs variés dus à l'étendue du vignoble et à sa couverture géologique Paléozoïque et Mésozoïque érodée , découpée par un important réseau de faille.

  • Paysage de collines dans l'Yonne (vignobles de Chablis, Tonnerre, ...).
  • Paysage de côtes regardant la plaine de la Bresse, entrecoupées par de larges combes qui portent les vignobles (vignobles de la  Cote-de-Nuits et de la Côte-de-Beaune).
  • Paysages vallonnés formant  l'arrière côte, dans les contreforts de la montagne constitués de plateaux calcaires adossés au socle granitiques du massif du Morvan ( vignobles des Hautes-Côtes-de-Nuits et des Hautes-Côtes-de-Beaune).
  • Paysage de collines et vallons (monts du Charolais, monts du Mâconnais, monts du beaujolais) avec vue sur la grande plaine de la Saône (Vignobles de la Côte Chalonnaise, vignobles du Mâconnais, vignobles du Beaujolais).

Vues des vignobles de la Côte-de-Nuits

Gevrey-Chambertin - Vue générale sur les vignobles Grands Crus depuis le Premier cru : "Aux Cambottes" - © M.CRIVELLARO

Gevrey-Chambertin - Vue générale sur les vignobles Grands Crus depuis le Premier cru "Aux Cambottes".

Vougeot - Château du Clos de Vougeot entouré par le vignoble de Clos de Vougeot et la Combe d'Orvaux à gauche, en arrière plan - © M.CRIVELLARO

Vougeot - Château du Clos de Vougeot entouré par le vignoble Grand Cru de Clos de Vougeot et la Combe d'Orvaux à gauche, en arrière plan.

Vosne-Romanéee - Grand Cru "Romanée-Saint-Vivant" en premier plan et " Romanée-Conti et Richebourg" en arrière plan - © M.CRIVELLARO

Vosne-Romanéee - Grand Cru "Romanée-Saint-Vivant" en premier plan et " Romanée-Conti et Richebourg" en arrière plan.

Vues des vignobles de la Côte-de-Beaune

Pommard - Le vignoble - © M.CRIVELLARO

Pommard - Le vignoble.

Blagny - Le vignoble sur les coteaux entre Meursault et Puligny - Montrachet - © M.CRIVELLARO

Blagny - Le vignoble sur les coteaux entre Meursault et Puligny - Montrachet.

Vignobles de Maranges - © M.CRIVELLARO

Vignobles de Maranges.

 

Vues des vignobles du Maconnais

Davayé - Vue vers le village de Solutré-Pouilly et la Roche de Solutré - © M.CRIVELLARO

Davayé - Vue vers le village de Solutré-Pouilly et la Roche de Solutré.

Solutré-Pouilly - Coteaux couverts de vignes - © M.CRIVELLARO

Solutré-Pouilly - Coteaux couverts de vignes.

 

Vues des vignobles du Beaujolais

Chénas - Le village de Chénas entouré de ses vignobles. Les vins peuvent être commercialisés en A.O.C Chénas ou Moulin-à-Vent - © M.CRIVELLARO

Chénas - Le village de Chénas entouré de ses vignobles. Les vins peuvent être commercialisés en A.O.C Chénas ou Moulin-à-Vent.

Fleurie - Le vignoble et la chapelle de la Madone - © M.CRIVELLARO

Fleurie - Le vignoble et la chapelle de la Madone.

Fleurie - Vue sur le vignoble adossé à la chaîne des crêtes depuis la Chapelle de la Madone - © M.CRIVELLARO

Fleurie - Vue sur le vignoble adossé à la chaîne des crêtes depuis la Chapelle de la Madone.

Fleurie - Sur les pentes de la colline de la Madone, la roche mère composée de granite affleure - © M.CRIVELLARO

Fleurie - Sur les pentes de la colline de la Madone, la roche mère composée de granite affleure.

Fleurie - Le vignoble surplombe la vallée de la Saône et le village - © M.CRIVELLARO

Fleurie - Le vignoble surplombe la vallée de la Saône et le village.

Villié-Morgon - Vignoble A.O.C Morgon - © M.CRIVELLARO

Villié-Morgon - Vignoble A.O.C Morgon.

Pizay - Le vignoble et les monts du Beaujolais route de Pizay - © M.CRIVELLARO

Pizay - Le vignoble et les monts du Beaujolais route de Pizay.

Juliénas - Le vignoble autour du village de Juliénas - © M.CRIVELLARO

Juliénas - Le vignoble autour du village de Juliénas.

Vignoble de Brouilly et monts du Beaujolais en fond - © M.CRIVELLARO

Vignoble de Brouilly et monts du Beaujolais en fond.

 

Vues des vignobles des coteaux du Lyonnais

Taluyers - Coteaux du Lyonnais avec au loin les monts du Lyonnais au dessus de Saint-Laurent-d'Agny - © M.CRIVELLARO

Taluyers - Coteaux du Lyonnais avec au loin les monts du Lyonnais au dessus de Saint-Laurent-d'Agny.

Dardilly - Coteaux viticoles à la sortie du bourg. Au loin le massif des Monts d'Or - © M.CRIVELLARO

Dardilly - Coteaux viticoles à la sortie du bourg. Au loin le massif des Monts d'Or.

Dardilly - Les vignes avec au loin les monts du Lyonnais autour de l'Arbresle - © M.CRIVELLARO

Dardilly - Les vignes avec au loin les monts du Lyonnais autour de l'Arbresle.

 

Le terme "Clos"

Le " Clos" est un vignoble ceint de murs, comme "Clos Vougeot". Mais ce terme a été également appliqué par le passé à une appellation, à une parcelle appartenant à un ou plusieurs exploitants à laquelle par privilège on l'a autorisé de s'appeler clos , comme le "Clos saint-Jacques"

 

Production  A.O.C

  • Vins rouges et blancs
    On produit une large gamme de vins rouges et de vins blancs secs marqués par le terroir:
    Vins rouges:1 800 000 hl /an.
    Vins blancs 982 000 hl/an
  • Vins rosés: petite production.
  • Vins effervescents:  7 235 940  bouteilles de "Crémant de Bourgogne" en 2005.

Encépagement

50 000 ha de vignes.

Les cépages principaux sont le chardonnay pour les vins blancs, le pinot noir pour les vins rouges.

En Beaujolais les vins sont issus du cépage gamay.

Types de vins

Vins rouges: les grands vins rouges sont élaborés à partir du pinot noir, les vins sont puissants avec des arômes de cerise et de fruits rouges. les Vins rouges d'appellation Beaujolais ont élaborés avec le cépage gamay;
Le bourgogne passetoutgrain est un vin rouge, élaboré avec du pinot noir et du gamay.
 
Vins blancs  secs: les grands vins blancs sont élaborés à partir du cépage chardonnay, les vins sont secs et fruités. Le bourgogne aligoté est un vin blanc, élaboré avec le cépage alogoté.

Vins rosés : on trouve des rosés de qualité à marsannay, appellation de Côte-de-Nuits.

Vins efffervescents :  blancs et rosés appelés Crémant de Bourgogne.

Les types de bouteilles

Bouteilles de Bourgogne

Crémant de Bourgogne du Domaine Borgnat  et vins blancs et rouges de la Maison Joseph Drouhin