Touraine : Le vignoble

Carte des appellations viticoles de Touraine - © M.CRIVELLARO

Situation des vignobles de Touraine

Le vignoble de Touraine se répartit en plusieurs zones viticoles :

  •  Une zone principale qui longe  les deux rives de la Loire,  de Blois aux confins de Saumur et qui se continue sur les terrasses et coteaux,  le long des principaux affluents de la Loire : le long de la Vienne (vignoble de Chinon ), de l'Indre (vignoble de Touraine Azay-Le-Rideau), du Cher, de la Brenne , de la Cisse, et de la Bièvre (vignoble de Cheverny)
  •  Au nord, une zone excentrée avec les vignobles d'appellation Janières, Coteaux du Loir et coteaux du Vendomois  s'étend  le long du Loir entre les villes de Vendôme et de Château-du-Loir.

La ville de Tours est au centre de cette région viticole qui compte vingt-trois appellations.
Le aires d'appellations des vins de Touraine sont réparties sur les quatre départements suivants :
Indre-et-Loire, Loir-et-Cher, Sarthe , Indre.

Le climat en Touraine

C'est un climat tempéré qui dépend de trois influences : 

  • océanique  due à la proximité de l'océan Atlantique,
  • influence de la Loire et de ses affluents
  • continentale à proximité des grandes forêts de Sologne (Cheverny).

Ce climat varie d'une année à l'autre et caractérise le millésime. 

Géologie - Pédologie en Touraine

Le vignoble de la région Touraine est entièrement implanté  dans le Bassin parisien.
Les incursions marines dans le Bassin parisien au Crétacé, période de l'ère secondaire (- 135 à - 65 Ma)  et au Cénozoïque ( ère tertiaire - 65 Ma à - 2 Ma) ont formé le socle de la région de Touraine.

  • Ere secondaire ou Mésozoïque - Durant cette ère, dans la période du Crétacé aux étages Cénomanien (- 96 Ma) et Turonien (- 91 Ma ), la mer dépose d'épaisses couches de craies, de marnes, du sable et des grès.
    Le sous-sol de Touraine est constitué principalement de ces craies appelées tuffeau. Le tuffeau jaune ( 25 à 30 m d'épaisseur) recouvre le  tuffeau blanc (40 m d'épaisseur environ) .
    Le tuffeau est une pierre tendre, une craie micacée et grenue.
    Toujours au Crétacé à l'étage Sénonien ( -88 Ma à - 65 Ma),  des argiles et des sables vont se déposer sur le tuffeau.  Ces couches argilo-siliceuses vont s'altérer et se transformer au Cénozoïque en argiles à silex.
  • Ere tertiaire ou Cénozoïque - Durant cette ère, à l'époque Eocène ( - 53 à - 34 Ma),  la sédimentation au fond des lacs forme les calcaires lacustres de Beauce dans la vallée du Cher (calcaires de Beauce). La Loire et ses affluents déposent les Sables de Sologne provenant de l'érosion des roches granitiques du Massif central. A l' époque Miocène moyen (- 15 Ma), une transgression atlantique envahit la vallée de la Loire de Nantes à Blois. Elle dépose des sables calcaires riches en mollusques : les faluns.

La  Loire et  ses affluents  vont creuser leur lit et former les coteaux qui supportent la vigne actuellement.
Sur les terrasses, le long des cours d'eau,  vont se déposer des alluvions composées de sables et de graviers provenant de l'érosion, mélangées à de l'argile, et parfois à du silex.

La vigne est implantée sur les coteaux calcaires et sur les plateaux de tuffeau qui dominent la Loire et ses affluents. Le sol qui recouvre ces différents sous-sols est  argilo-calcaire ou argilo-siliceux.

Les sols

Plusieurs types de sols recouvrent ce socle:

  • Des sols calcaires de tuffeau appelés "tufs".
  • Des sols argilo-calcaires pierreux appelés "aubuis".
  • Des sols argilo-siliceux, caillouteux, riches en silex formés à partir des argiles à silex et appelés "perruches".
  • Des sols sableux, graveleux constitués de sables et de graviers, formés par les alluvions déposées par les fleuves lors de l'érosion des reliefs calcaires, appelés "Varennes" .

Exemples  :

Vignoble de Bourgueil : 

Il existe trois types de sols :

  • En haut des coteaux, un sous-sol de tuffeau recouvert de sables argilo-siliceux.
  • Sur la pente, des tufs calcaires, sol argilo-calcaire.
  • En bas de pente, des terrasses de graviers et des alluvions anciennes de Loire sablo-graveleuses, sols siliceux.

Vignoble de Chinon :

Deux types de sols sur un sous-sol de craie du Turonien appelé tuffeau , d'une épaisseur de 50 mètres par endroit se répartissent sur toute la zone d'appellation : 

  • sols de graviers et de sables le long de la Vienne et de la Loire, appelés "Varennes" et qui ont donné leur nom à certains lieux-dits : Les Varennes du Grand Clos, La Vigne des Varennes..
  • sols de tufs argilo-calcaires sur les coteaux et plateaux qui dominent les vallées .

Vignoble de Cheverny : 

Le sol est composé :

  • soit de sables et argiles à silex de Sologne, 
  • soit de sables et graviers de terrasses de la Loire.

Les terroirs réputés sont les sols argilo-calcaires nommés "Aubuis" .

Les sols argilo-siliceux appelés "Perruches" forment également de bons terroirs.

Géologie du Bassin parisien

Vignoble de Chinon - Sol de tufs argilo-calcaire - © M.CRIVELLARO

Vignoble de Chinon - Sol de tufs argilo-calcaire.

Vignoble de Cheverny - Sol de sables et graviers - © M.CRIVELLARO

Vignoble de Cheverny - Sol de sables et graviers.

Paysages viticoles en Touraine

Vues des vignobles

Vignoble de Saint-Nicolas-de-Bourgueil -  © M.CRIVELLARO

Vignoble de Saint-Nicolas-de-Bourguei.

Le vignoble est planté le long des terrasses, des coteaux et des rebords de plateaux qui longent la Loire et ses trois affluents.

Le sol de couleur blanche, formé de craie nommé tuffeau, profond de cinquante mètres par endroits, a été creusé et aménagé par l'homme  en caves ou en maisons troglodytes. (photo en bas de page des caves de Montlouis.)

Vignobles Couly-Dutheil surplombant le Château de Chinon - © M.CRIVELLARO

Vignobles Couly-Dutheil surplombant le Château de Chinon.

Cave des producteurs de vins de Montlouis dans la craie de tuffeau - © M.CRIVELLARO

Cave des producteurs de vins de Montlouis dans la craie de tuffeau.

Production  A.O.C et A.O.V.D.Q.S

750 000 hl

37% de vins rouges et rosés

35 % de vins blancs

8% de vins effervescents (Mousseux, Crémants de Loire, Pétillants)

Encépagement

Superficie: 12 000 ha

Les vins rouges et rosés sont issus principalement des cépages : cabernet franc, gamay, pinot noir, pineau d'Aunis, côt (ou malbec), grolleau ( ou groslot) .

Les vins blancs sont issus principalement des cépages :
chenin (ou pineau de la Loire) , sauvignon, arbois, chardonnay.

Types de vins

Tous les types de vins sont élaborés soit en vins de mono-cépage ou en vins d'assemblage.

Les variations climatiques influent sur les vins, le millésime  en est une référence.

Une grande variété de vins :
 les rouges vont du souple au tannique, souples sur les terrains de graviers, plus charpentés sur les coteaux,
 les rosés plus ou moins secs,
 les blancs vont du sec au moelleux selon les années.

  • Vins rouges : Chinon -  Bourgueil - Saint-Nicolas-de-Bourgueil ...
  • Vins rosés secs : Cheverny - Cour-Cheverny - Touraine Noble-Joué,- Rosé de Loire...
  • Vins rosés dit "gris" : Touraine Noble-Joué et Coteaux-du-Vendomois.
  • Vins blancs secs à moelleux selon les années : Vouvray, Montlouis-sur-Loire, Jasnières,  Cour-Cheverny  ...
  • Vins mousseux, pétillants et crémants de Loire : Touraine , Vouvray, Montlouis-sur-Loire, Crémant de Loire .

Les types de bouteilles

Type Bourgogne pour l'ensemble des vins et Champenoise pour les vins effervescents.

Bouteilles de vins de Touraine :    A.O.C Crémant de Loire - A.O.C Touraine rosé - A.O.C Touraine cabernet franc - A.O.C Chinon.

 Bouteilles de vins de Touraine :

  A.O.C Crémant de Loire - A.O.C Touraine rosé - A.O.C Touraine cabernet franc - A.O.C Chinon