Géologie

Naissance de la France - Chronologie > Tous les articles

Au Précambrien, ère géologique allant de 3.8 milliards d'années à  540 millions d'années, une succession de phénomènes géologiques: formation des premières masses continentales, tectonique des plaques, plusieurs cycles orogéniques,  se produisent et donnent naissance  aux premières roches de France,  une barrière rocheuse entre l'océan et le continent africain. Ce cordon rocheux composé de gneiss icartiens* va constituer l'ossature de la France, à laquelle vont se greffer au fil des millénaires les autres terrains de l'hexagone. La France est née.

Les gneiss icartiens sont des roches métamorphiques, de deux milliards  d'années. Il en reste  aujourd'hui une bande large de quelques kilomètres visible  à l'état de fragments en Bretagne, dans la province du Trégor, dans les Côtes-d'Armor, entre Trébeurden et Ploumanac'h. Puis, elle disparaît en mer , traverse les îles de Sercq et de Guernesey, et refait surface dans le Cotentin entre la Hague et Cherbourg.

*Icartien: époque du Précambrien appelée Icartien, du nom de la pointe d'Icart au sud de l'île de Guernesey.  Cette époque est représentative des terrains métamorphiques, vieux d’au moins  2.5 Milliards d'années  qui se sont formés durant la période Protérozoïque.

* Orogenèse: Processus conduisant à la formation de reliefs, de montagnes.

 
Côte de Granite rose à Ploumanac'h - Photo Michel CRIVELLARO

Ploumanac'h - Côte de Granite rose , crique de Porz-Rolland. Mélangées au granite rose intrusif, mis en place, il y a  300 millions d'années, on trouve à l'état de fragments, les plus vieilles roches de France, des gneiss icartiens de couleur bleue clair à bleue foncée presque noire datant de 2 milliards d'années.

 
Gneiss couleur bleutée . Ploumanac'h - Photo Michel CRIVELLARO

Toujours au précambrien, il y a 1,1 milliard d'années, les masses continentales qui se sont formées depuis la naissance de la terre, se sont rassemblées en un mégacontinent appelé Rodinia.
Ce mégacontinent va commencer à se fragmenter à partir de 750 millions d'années en plusieurs masses continentales (Gondwana, Laurentia, Sibéria, Baltica ...). Ces masses vont dériver les unes par rapport aux autres; s'éloigner, se rapprocher, entrer en collision,  donner naissance à des chaînes de montagnes, fermer ou ouvrir des océans.

Des périodes de sédimentation, de volcanisme , de métamorphisme vont accompagner cette tectonique.

Vers 570 millions d'années, à l'arrière de la barrière de gneiss icartiens, formée au Précambrien, une chaîne de volcans, se met en place dans la baie de Saint-Brieuc.
De beaux témoignages de ces roches volcaniques ont été préservé de l'érosion et des différentes sédimentations.
Ces roches basaltiques des anciens volcans sont visibles à la pointe de Guilben près de Paimpol et à la pointe de la Heussaye à Erquy, dans les Côtes-d'Armor en Bretagne

Erquy - Pointe de la Heussaye - Photo Michel CRIVELLARO

Erquy, marée basse, pointe de la Heussaye, ruines de l'ancien volcan.

A l'ère primaire ou Paléozoïque (540 à 299 millions d'années), le mouvement des masses continentales s'inverse, elles se rapprochent et  se rassemblent pour former à nouveau un continent unique la Pangée, vers 250 millions d'années.

Le mouvement des continents  va rassembler  les différents terrains du nord et du sud de la France, qui étaient séparés par l’océan du Massif Central (Océan Centralien). L'océan disparaît.

Au nord, le rapprochement des terrains britanniques et scandinaves fait disparaître l'océan Rhéique et complète les terres de l'hexagone.

Au cours de cette ère, au Carbonifère (360 à 295 millions d'années), le mouvement des continents provoque également la surrection d'une grande chaîne de montagnes, la chaîne hercynienne appelée aussi varisque, qui s'étendait de l'Europe centrale à l'Afrique de l'Ouest et à l'Amérique du Nord.

Le Massif armoricain, le Massif central, les Vosges et les Ardennes sont d'origine hercynienne. L'orogenèse hercynienne va ébranler pratiquement tout le sol de France.

De nouvelles roches sédimentaires et métamorphiques se mettent en place.

A partir de 250 millions, ce grand continent la Pangée va se fragmenter. Les continents  vont se positionner progressivement et donner  à la Terre et à la France la physionomie que nous lui connaissons aujourd'hui.

Fragmentation de La Pangée

Fragmentation de La Pangée

Ère secondaire ou Mésozoïque (245 à 65 milions d'années)

Au Trias vers 200 millions d'années, la Pangée se divise en deux grands continents:  la Laurasie au nord et le Gondwana au sud. Formation des grès des Vosges dans les plaines alluviales. Des mers peu profondes envahissent l'Europe. La mer Germanique appelée aussi mer de Muschelkalk envahit l'est de la France et dépose des couches de calcaires du même nom.

Au jurassique vers 180 millions d'années, l'océan Atlantique se forme, l'Amérique du Nord se sépare de l'Europe et l'Amérique du Sud de l'Afrique.

Au Crétacé ( 135 à 65 Ma), la Pangée continue à se disloquer, l'océan Atlantique s'ouvre, la mer recouvre la France. Seuls émergent: le Massif Armoricain, le Massif Central ...
Les transgressions* marines vont du Jurassique à l’Éocène (200 Ma à  34 Ma) sédimenter le Bassin parisien et le Bassin aquitain et l'ensemble des  terres de France immergées.

*Transgressions: avancées de la mer sur les continents

La péninsule Ibérique se détache de la France. L’Afrique change de cap, comprime l'Espagne contre la France et met en place le bombement Durancien qui donne naissance à la Provence.

Ère Tertiaire ou Cénozoïque (- 65 Ma à - 1.8 ma)

A l’Éocène, vers - 50 millions d'années , les premiers sommets pyrénéens apparaissent.
La plaque africaine continue de pousser l’Espagne contre la France, pince les sédiments du sillon pyrénéen et les plisse.
Les Pyrénées se soulèvent en plusieurs temps avec des phases de repos. La chaîne va s'étendre jusqu'à Toulon.

La plaque africaine pousse également vers la France la plaque qui porte l'Italie. Les sédiments marins comprimés, se soulèvent et donnent naissance aux Alpes.

A l'Oligocène (34 Ma), la mer se retire, puis revient. Sous la poussée de la  plaque africaine, des zones de décompression apparaîssent et de grands blocs s'affaissent lentement le long des failles, et donnent naissance à plusieurs  fossés d'effondrement. Les principaux sont: le fossé Rhénan, le fossé des Limagnes, et le fossé Bressan. Ils vont se remplir en partie de sédiments marins et fluviatiles.

Au Miocène, vers - 23 Ma la Corse et la Sardaigne se détachent de la France. Vers - 16 Ma activité volcanique en Auvergne, naissance des Monts du Cantal. - 6 Ma asséchement de la mer Méditerranée.

Au Pliocène, vers - 5 Ma, la tectonique des plaques, crée un courant de convection sous la France qui rehausse des régions entières: Vosges, Forêt Noire, Bassin parisien. Les Alpes qui s'enfonçaient, se soulèvent fortement.
Vers - 3 Ma , une forte activité volcanique, met en place les Monts Dore.

Ère quaternaire (- 1.8 ma , ...) 

Il y a 45 000 ans, une soixantaine de volcans surgissent en bordure des Limagnes et  forment la chaîne des Puys.

Les grandes glaciations (Günz, Mindel, Riss, Würm) finissent de façonner le relief que nous connaissons (plateaux, terrasses, ...).

Actuellement, la tectonique des plaques continue...

Tableau chronologique permettant de situer  les origines de la France

 Formations -

Dates

  Univers

  13,3 milliards d'années

  Soleil - Terre

  4,5 milliards d'années

  Hadéen  

  •  Bombardement astéroïdes et comètes - La terre est recouverte de gaz  carbonique, de vapeur d'eau et de laves.
  • Solidification, la vapeur d'eau se condense, formation d' océans acides. Premières roches sédimentaires

  4.5 à 3.8 milliards d'années

Précambrien  - Naissance de la France - 

Archéen (3.8 Ga et 2.5 MGa)

  • Élaboration de la croûte continentale (granites) 
  • Formation des premières masses continentales, il y a trois milliard d'années

Protérozoïque (2.5 Ga à  540Ma)

  • Les plus vieilles roches de France des gneiss de 2 milliards d'années se forment à l' époque icartienne, dans la province du Trégor en Bretagne et entre la Hague et Cherbourg dans le Cotentin. la France est née.
  • Un continent unique appelé Rodinia existe à partir de  1.1milliards d'années.
  • Vers 750 millions d'années, la Rodinia commence à se fragmenter à son tour.
  • Orogenèse Cadomienne début 640 millions d'années
  • Baie de Saint-Brieuc - Chaîne de volcans Paimpol, Erquy, Tréguier, Roselier. (570 Ma)
  • 550 Ma : étoiles de mer, mollusques, premiers vertébrés et trilobites.

 

  3.8 milliards d'années à 544 millions d'années

Ere primaire ou Paléozoïque

  • Les masses continentales se rapprochent de nouveau.
  • Fermeture de l'Océan Centralien et Rhéique, les terrains qui constituent la France se rassemblent.
  • Au Carbonifère (360 à 300 millions d'années), surrection de  la Chaîne Hercynienne, base du socle français formation du Massif armoricain, du Massif central, des Vosges et des Ardennes.
  • La Pangée:  un continent unique s'est reformé (250 millions d'années)
  • Dinosaures: 230 millions d'années.

  544 à 245 millions d'années

Ere secondaire ou Mésozoïque

  • La Pangée se fragmente à son tour.
  • L'Océan Atlantique s'ouvre.
  • La péninsule Ibérique se détache de la France. L’Afrique change de cap, comprime l'Espagne contre la France et met en place le bombement Durancien qui donne naissance à la Provence.
  • Mammifères

  245 à 66.4 millions d'années

Ere Tertiaire ou Cénozoïque

  • La plaque africaine, entre en collision avec l'Europe et toutes les principales chaînes de montagnes se forment. (Pyrénées, Alpes, ...).
  • Formation des grands bassins sédimentaires: Bassin parisien , Bassin aquitain.
  • L'orogenèse alpine ( - 34 Ma) , suivie d'une phase de décompression met en place les fossés d'effondrement: plaine d'Alsace, Limagnes.

 65 Ma à 1.8 millions d'années

 Ere Quaternaire

  • Grandes glaciations: Günz, Mindel, Riss, Würm. (1.8 Ma à 10 000 ans)
  • Finition des reliefs actuels

  1.8 millions d'années à nos jours

 Homme

  10 millions d'années

  Lucy

  4 millions d'années

  Homo Habilis

  2 millions d'années

  Homo Erectus

  1 million d'années

  Domestication du feu

  500 000 ans

 Homo Sapiens

  35 000 ans

Bibliographie